ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hellraiser II : Les Écorchés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Hellraiser II : Les Écorchés   Ven 26 Sep 2008 - 17:30


Hellraiser II – Les Écorchés
(Hellbound – Hellraiser II)
– 1988


Réalisé par Tony Randel

Écrit par Peter Atkins
Musique de Christopher Young
Avec Clare Higgins, Ashley Laurence, Doug Bradley, Kenneth Cranham, Imogen Boorman, William Hope







Malgré de bonnes idées, Hellraiser premier du nom s’embourbait dans un scénario mou du genou, aux dialogues crétins, et accompagné d’une réalisation navrante. Difficile, donc, d’offrir une suite digne de ce nom. Et pourtant, le métrage de Tony Randel nous surprend là où on ne l’attendait pas. Contrairement à son prédécesseur, Hellbound entre d’emblée dans le vif du sujet et poursuit sa lancée sans temps mort. Saluons là le travail correctement mené par Peter Atkins, s’appropriant majestueusement l’univers torturé de Clive Barker pour lui rendre ses lettres de noblesse. Et ce, via des visions cauchemardesques percutantes (le passage de la fête foraine abandonnée, entre autres) , des décors glauques – bien que vieillots –, des rebondissements macabres (le « baiser mortel » et la renaissance de Julia, la transformation de Pinhead, l’évolution du Dr Channard…) ainsi que des personnages inquiétants (les Cénobites et leurs nouveaux disciples). Rien à voir avec l’ébauche de script entreprise par Clive Barker 1 an plus tôt. Bien entendu, l’aspect kitsch – inhérent à une production des années 80 de cette trempe – se fait parfois ressentir mais le récit captive suffisamment pour qu’un tel aspect passe au second plan – ce que n’avait pas su faire le premier Hellraiser





En matière d’amélioration, le scénario de Peter Atkins n’est pas le seul à être touché puisque Tony Randel met tout son potentiel au service du métrage. Sans constituer un moindre progrès dans l’histoire du cinéma, mais déjà plus convenable que celle de Clive Barker, la réalisation de Randel sait se démarquer par des mouvements ingénieux et des prises de vue parfois très crues – faisant honneur aux maquillages spéciaux de l’œuvre. Des embellissements du matériau original, Hellraiser II en connaît également du côté de la bande-son. Tandis qu’il se faisait discret dans le premier opus, le score présent démontre toutes les capacités artistiques de Christopher Young. Nantie d’une trame centrale et de vrais accompagnements subsidiaires, la musique d’Hellbound balaie d’un coup la fumisterie acoustique du volet de 1987. Enfin, l’ultime bonification de la saga provient de la performance des acteurs. Guère inoubliables, les interprètes font tout de même preuve d’un jeu convenable. Qu’il s’agisse d’Ashley Laurence (pourtant calamiteuse dans le précédent Hellraiser), de Doug Bradley (donnant un peu plus de prestance à son personnage), de Clare Higgins (du moins, tant qu’elle ne reprend pas forme humaine) ou de Kenneth Cranham (convaincant, quant à lui, tant qu’il conserve son aspect humain).





Nettement supérieur à son aîné, Hellraiser II permet à la saga de Pinhead de repartir sur de nouvelles bases. Le ton est plus sérieux, le développement mieux construit et plus sanglant. Mais vous, que pensez-vous de ce deuxième épisode ?




Oh le joli fil de pêche !


Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Hellraiser II : Les Écorchés   Lun 23 Mar 2015 - 0:29

Hellbound: Hellraiser 2 de Tony Randel - 15/20

Pour cette première suite, on nous ramène trois personnages du premier film, avec Julia, Kirsty et Frank. Ainsi donc, on a droit à une redite du premier Hellraiser, avec cette fois-ci Julia tentant d’échapper au terrible monde des Cénobites. Mais, cela va être assez vite expédié, se concentrant alors à développer la mythologie des Cénobites et du cube, plusieurs cubes dans cet opus, via entre autre la jeune Tiffany. Quelques scènes dans le monde parallèle vont venir agrémenter le tout. Sinon, bien que je l’aie trouvé moins gore que le premier film, Hellbound: Hellraiser 2 contient quand même quelques bonnes scènes assez malsaines. Malheureusement, le film tire parfois en longueur et ne captive pas toujours. Même les quelques apparitions des Cénobites déçoivent. Et, les effets visuels sont plutôt affreux. Hellbound: Hellraiser 2 est une bonne suite, mais loin d’être aussi géniale que l’oeuvre de Clive Barker.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hellraiser II : Les Écorchés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hellraiser, la saga (1987-2005)
» MG MS-06J Zaku II ver.2.0 - écorché
» Hellraiser : Bust 1:1 Pinhead
» hellraiser scooter krew (35)
» Hellraiser: 20th Anniversary Edition 23/10/07 Z1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: