ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hellraiser IV : Bloodline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Hellraiser IV : Bloodline   Ven 26 Sep 2008 - 17:34


Hellraiser IV : Bloodline (1996)


Réalisé par Alan Smithee

Écrit par Peter Atkins
Musique de Daniel Licht
Avec Doug Bradley, Bruce Ramsay, Valentina Vargas, Kim Myers, Christine Harnos, Charlotte Chatton, Paul Perri







Continuant sur sa lancée, Peter Atkins nous offre, pour le coup, 3 scénarii combinés en un seul. À la fois préquelle (nous assistons à la confection de la boîte par Lemarchand au 18e siècle), suite directe (Atkins situe le développement 4 ans après la fin d’Hellraiser III) et segment futuriste (le descendant de Merchant fait revenir Pinhead à bord d’un vaisseau spatial afin de l’anéantir), Bloodline est parfois difficile à suivre, accusant un récit alambiqué et abscons. Qui plus est, le scénariste affuble l’œuvre d’Alan Smithee d’un final bâclé, un peu trop gentillet et facile – où Pinhead se fait désintégrer sans broncher. Ceci dit, force est de constater que Peter Atkins amène un peu de fraîcheur à la saga Hellraiser, et que cette confrontation de 3 époques différentes permet de contourner le déjà-vu en plus d’instaurer un traitement dynamique à l’ensemble. De surcroît, Pinhead se dégage de l’aspect grand-guignolesque qui l’entourait dans le 3e volet pour mieux s’imprégner de la noirceur de son caractère. Plus violent mais, paradoxalement, moins gore, Hellraiser IV nous convie à des exécutions sommaires inventives (le dépeçage facial, la fusion des jumeaux, la décapitation de Merchant, etc.), rendues possible grâce à des maquillages et effets spéciaux mêlés fort convaincants.





Du côté de la réalisation, Bloodline est à l’image de ses prédécesseurs. Soit quelques touches personnelles de la part d’Alan Smithee au sein d’un académisme prédominant (sans être mauvais, pour autant). Pour ce qui est de la musique, maintenant, Daniel Licht ne se contente pas d’un score calqué sur celui de Christopher Young (contrairement à Randy Miller dans Hellraiser III) mais fait sien le thème principal de la saga pour y incorporer des partitions nouvelles, belles dans l’ensemble mais manquant d’un je-ne-sais-quoi pour marquer les esprits.
Comme à l’accoutumée, c’est dans la performance de ses acteurs qu’Hellraiser révèle ses plus lourds défauts. Si Doug Bradley semble à l’aise dans la peau (cloutée) de Pinhead, on ne peut malheureusement pas en dire autant de ses partenaires. Bruce Ramsay a du mal à jongler avec son triple rôle. Valentina Vargas fait peine à voir lorsqu’elle joue les démones Cénobites. Seule Charlotte Chatton (un sosie de Glenn Close !) s’en sort honorablement, du moins tant qu’elle ne se transforme pas en héroïne de pacotille…
Avec un scénario moins confus, un final moins vite essuyé, et un voyage spatio-temporel en moins, Bloodline aurait pu constituer une suite haute en couleurs. Par sa marginalité, le métrage d’Alan Smithee demeure recevable car divertissant. Mais il ne faudrait pas lui en demander plus.





Note : 12.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Hellraiser IV : Bloodline   Lun 23 Mar 2015 - 0:30

Hellraiser IV: Bloodline de Kevin Yagher - 15/20

Hellraiser IV: Bloodline transporte l’action du film à diverses époques. La saga continue donc de développer sa mythologie, en découvrant ainsi les origines du cube. On suit alors le destin d’une certaine famille, les Merchant. Les scènes de meurtres bien gores sont toujours présentes. L’histoire est dans l’ensemble pas mal. Les personnages ne sont par contre pas très attachants. Sinon, par moments, je me serais cru dans un épisode de la série The Outer Limits de la même époque, surtout avec le final.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hellraiser IV : Bloodline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hellraiser : Bust 1:1 Pinhead
» hellraiser scooter krew (35)
» Hellraiser: 20th Anniversary Edition 23/10/07 Z1
» Hellraiser le pacte
» Hellraiser III: Hell on Earth (1992, Anthony Hickox)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: