ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hellraiser VII : Deader

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Hellraiser VII : Deader   Ven 26 Sep 2008 - 17:39


Hellraiser VII : Deader (2003)


Réalisé par Rick Bota

Écrit par Neal Marshall Stevens & Tim Day
Musique d’Henning Lohner
Avec Kari Wuhrer, Paul Rhys, Simon Kunz, Marc Warren, Georgina Rylance, Doug Bradley





Vous pensiez qu’Hellraiser ne pouvait se trouver plus mal en point après Inferno ? Détrompez-vous, la saga tombe plus bas que terre avec ce minable Deader ! Ayant fait preuve d’un travail tout à fait convenable dans Hellseeker, Rick Bota se vautre ici dans une réalisation à vous filer gerbe et nausée en raison de ses zooms intempestifs, ses tremblotements nerveux, son montage scabreux, ses SFX au rabais, ainsi que sa photographie délaissée. Et le pseudo scénario de Neal Marshall Stevens et Tim Day ne peut en rien relever le niveau. Non seulement les auteurs font un mélange des opus précédents – le rebondissement relatif au passé d’Amy est identique à celui de Trevor dans Hellseeker, le final rappelle celui de Bloodline, l’enchaînement du gourou copie son prédécesseur, le développement global ressemble (trop) à Inferno et Hellseeker –, mais ils canardent en plus leur œuvre de scènes grand-guignolesques (l’arrivée risible de Pinhead dans la secte, la mise à mort des Cénobites) ou affreusement pathétiques (la séquence ridicule du couteau dans le dos, le suicide d’Amy), sur fond de flashes-forward et flashes-back lassants, en sus d’un final aussi ringard que facile (pourquoi les Cénobites sont-ils détruits par le Cube et pourquoi n’essaient-ils même pas d’arrêter le geste d’Amy ? Cela restera un mystère…).





Alors qu’Hellraiser VI bénéficiait d’un acteur principal fort convaincant, voilà que Deader nous balance à nouveau une comédienne sans talent, fausse dans chacune de ses expressions ou répliques, et dont la prestation dégage une infecte odeur de surenchère. Impossible de s’attacher à un tel caractère, donc, et le passé infantile (gnangnan) du personnage ne le rend que plus pathétique. Même Doug Bradley fait peine à voir tant son rôle de boogeyman stagne depuis le 5e volet et prend ici les traits d’une caricature. Qui plus est, les apparitions radines du leader des Cénobites font que l’on s’y intéresse de moins en moins.
Pour ce qui est de la musique, en revanche, Henning Lohner réussit à compenser la perte occasionnée par Hellseeker, 2 ans plus tôt. Bien que les thèmes développés fleurent bon l’académisme et la banalité, force est d’admettre qu’ils collent plutôt bien au chapitre.
Jusqu’à maintenant, Deader est la pire suite que l’œuvre de Clive Barker ait connue. Son scénario, prévisible du début à la fin, pousse le spectateur à appuyer sur la touche Accélérer ou à piquer un roupillon. L’interprétation très laide de Kari Wuhrer et la réalisation abjecte de Rick Bota ont de quoi provoquer des haut-le-cœur. Et le score, correct mais sans plus, d’Henning Lohner paraît bien faible pour sauver Deader à lui tout seul. S’il y a un épisode dont vous pouvez vous dispenser, c’est bien Hellraiser VII.



Note : 5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Hellraiser VII : Deader   Lun 23 Mar 2015 - 16:26

Hellraiser VII: Deader de Rick Bota - 14/20

Une journaliste se retrouve à faire une enquête en Roumanie, à propos d’un groupe nommé les Deader, ceux-ci défiant la mort et les Cénobites. La mort, la folie et le cube vont donc être de la partie. Les Cénobites vont tant qu’à eux arriver une fois de plus à la fin. Kari Wuhrer joue bien son rôle. L’intrigue est intéressante, bien que tirant en longueur par moments. Meilleur que le précédent opus, Hellraiser VII: Deader se révèle être un bon DTV.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hellraiser VII : Deader
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hellraiser : Bust 1:1 Pinhead
» hellraiser scooter krew (35)
» Hellraiser: 20th Anniversary Edition 23/10/07 Z1
» Hellraiser le pacte
» Hellraiser III: Hell on Earth (1992, Anthony Hickox)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: