ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jason & Les Argonautes (1963) de Don Chaffey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Jason & Les Argonautes (1963) de Don Chaffey   Lun 19 Sep 2011 - 21:04


JASON & LES ARGONAUTES
(JASON AND THE ARGONAUTS ― 1963)




Réalisé par Don Chaffey
Écrit par Jan Read & Beverly Cross
D’après le poème « The Argonautica » d’Apollonios Rhodios
Musique de Bernard Hermann
Avec Todd Armstrong, Nancy Kovack, Gary Raymond, Laurence Naismith, Niall MacGinnis, Michael Gwynn, Douglas Wilmer, Jack Gwilim, Honor Blackman, John Cairney, Patrick Troughton, Nigel Green, Andrew Faulds



Érigé au rang de chef-d’œuvre intouchable par la plupart des fans du genre, Jason & Les Argonautes a-t-il échappé aux affres du temps ? Si la restauration en haute définition lui rend plutôt justice, impossible aujourd’hui de se laisser séduire par le film de Don Chaffey sans en pointer les nombreuses faiblesses. De fait, le cinéaste applique là une mise en scène hyper théâtrale, marquée par des cadrages bateau et des combats d’épée désuets, poussifs. Ce qui n’aide guère Todd Armstrong (Jason) à se défaire d’un jeu monocorde, ni Nigel Green (Hercule) ou Nancy Kovack (Medea) à se dépêtrer, à l’inverse, d’une prestation surenchérie. Bien qu’épique, le récit — à rallonge ! — de Read et Cross se réduit à un enchevêtrement de scènes d’action sans particularité respective ni évolution narrative — ce que confirme une fin en eau de boudin…


Par conséquent, que reste-t-il aux spectateurs hermétiques au péplum et à la fantasy ? Tout simplement une série de prouesses techniques, d’effets spéciaux révolutionnaires, dont la maestria étonne toujours autant. Des géants divins aux statues de pierre, des créatures légendaires aux célèbres combats de squelettes, Ray Harryhausen trompe l’œil du spectateur en multipliant les animations image par image, les juxtapositions d’écran et les jeux de perspective.


En cela, Jason & Les Argonautes demeure une œuvre unique, nécessairement incontournable, dont les faiblesses scéniques et scénaristiques sont compensées par une maîtrise technique sans précédent. Gloire à Ray Harryhausen !



NOTE : 13.5/20



IMAGES*








































* Images tirées du Blu-Ray.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
Jason & Les Argonautes (1963) de Don Chaffey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blu-ray]Jason et les Argonautes (6 juillet 2010 US)
» Collection n°140 : Clarice Starling -MAJ-09/10/07
» La femme de Jason Behr joue dans Private Practice !
» [Scalese, Laurent]Le baiser de Jason
» Clownface de Jason Pearson dans Body bags (statue finie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Lieu de Culte-
Sauter vers: