ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Massacre à la Tronçonneuse (1974)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   Lun 9 Juin 2008 - 21:41

Massacre À La Tronçonneuse
(The Texas Chain Saw Massacre)
– 1974



INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

Réalisé par Tobe Hooper
Écrit par Kim Henkel & Tobe Hooper

Musique de Tobe Hooper & Wayne Bell
Avec Marilyn Burns, Allen Danzinger, Gunnar Hansen, Paul A. Partain, William Vail, Teri Meminn, Edwin Neal, Jim Siedow, John Dugan





Œuvre culte et malsaine par excellence, Massacre À La Tronçonneuse s’impose comme une perle du cinéma amateur d’une part, et du cinéma de genre d’autre part. Jamais un métrage n’aura permis d’instaurer une telle tension psychologique. Que ce soit par sa musique expérimentale, dégageant un climat pesant à la limite de l’oppression (la chute de Pam dans le salon, découvrant avec horreur fétiches nécrophiles et autres macabres bizarreries ; la célèbrissime scène du repas). Par sa réalisation sans fioritures, alléchante par son usage permanent des décors naturels du Texas ; alliant des mouvements de caméra ingénieux (le travelling le long du van) à des prises de vue chiadées (alternant brillamment champs/contre-champs) et des plans si intimistes qu’ils en deviennent troublants (l’héroïne shootée en plans serrés à longueur de temps). Ou par ses personnages, tous plus déglingués et malsains les uns que les autres. Qu’il s’agisse de Leatherface, cet être cruel, bestial et inquiétant, tuant sans pitié ni remords, réduisant l’autre à l’état de morceau de viande, répandant une aura de terreur autour de lui par ses masques de chair, ses grognements animaux, sa tronçonneuse pétaradante et son apparence craspec. De son frère, l’auto-stoppeur prenant un malin plaisir à se mutiler le corps, et fanatique du « fromage de tête ». De son autre frère tout aussi déjanté. Ou du fameux grand-père, cette espèce de mort-vivant déconfit, amateur de sang humain et de chair fraîche.







Bien qu’unique et culte en son genre, Massacre À La Tronçonneuse ne se dispense pas de tout défaut pour autant. À commencer par ce scénario simpliste, auquel lenteurs, longueurs et répétitions ne font pas froid dans le dos – la scène du repas a en effet tendance à patauger dans la semoule en éternisant cette séquence certes dérangeante mais probablement trop étirée pour maintenir la tension à son paroxysme. L’on pourra également reprocher au métrage de Hooper sa gamme d’acteurs très amateur (les membres de la famille de Leatherface exceptés). Notamment Paul A. Partain dont l’interprétation de Franklin, le type en fauteuil roulant, fait peine à voir et s’embourbe au passage dans de jolis clichés tantôt attachants tantôt barbants. Ainsi que Marilyn Burns, surenchérissant constamment sa prestation et prenant un peu trop à cœur son statut de scream-queen (nous gueulant dans les oreilles à des moments pas toujours utiles…). De surcroît, 1974 oblige, les maquillages spéciaux commencent à dater (en particulier ceux du grand-père) et ne font, par conséquent, plus sensation à l’heure actuelle.





Mais, plus le temps passe, et plus ces menus défauts prennent le charme du cinéma amateur d’antan. Cette pellicule souillée, cette musique par moments assourdissante, cette réalisation quasi expérimentale, ne font que renforcer les abords malsain, cradingue et réaliste qui se dégagent d’une telle entreprise. Qui plus est, on ne saurait dire si les lenteurs de l’intrigue nous agacent ou nous fascinent, si elles nous irritent en raison de leur inutilité ou parce qu’elles mettent nos nerfs à l’épreuve. Car Massacre À La Tronçonneuse est avant tout une œuvre qui se ressent et se vit pleinement. Difficile de ressortir intact de ce métrage tonitruant, révélant les talents (estompés sur le long terme) d’un cinéaste avec le vent en poupe, nous laissant dans le plus grand désarroi. Inévitable, inégalé et inégalable ; pour son premier film, Tobe Hooper frappe fort et place éternellement Massacre À La Tronçonneuse au panthéon des films cultes.







Note : 16.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 24
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   Lun 10 Aoû 2009 - 11:33

The Texas Chain Saw Massacre :


'' One of the scariest movies of all time... Even more terrifying 30 years later '' !



Plus de 30 ans après sa sortie en 1974, The Texas Chain Saw Massacre est toujours aussi percutant et le restera sûrement encore longtemps. Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que le film contient des éléments hyper réaliste et bourré de brutalité. Ce film m'a donné mal au cœur et chaque visionnement reste gravé dans ma mémoire. Tobe Hooper est vraiment un bon réalisateur et il doit être fier de son travail, car celui-ci est irréprochable et la tension qu'il insère pendant toute la durée du film est suffocante et bourré de suspense. Je dois dire que même avant de le visionné la première fois, j'avais peur et encore maintenant j'ai de la misère à le mettre dans mon lecteur dvd. En tout cas, ça en dit long sur mon appréciation.

Tobe Hooper a fait un excellent travail et offert l'une de ses meilleures réalisations. L'homme aura donné son meilleur morceau et c'est magistral. Sa caméra est carrément un personnage et offre des séquences très original, comme la séquence de l'œil qui reste très longtemps dans la tête, ou encore la fameuse séquence du crochet qui est tellement bien filmée qu'elle en devient vraie ! Ses séquences et plusieurs autres sont montrées avec une froideur et une tension fortement puissante. Il offert également au spectateur des sons qui marche très bien avec l'image, comme la fameuse scène de l'appareil photo. Celle-ci donne un thème propre et cinglant au film, ce qui rend l'impact que plus puissant. Le scénario de Kim Henkel et Tobe Hooper à ben beau être simpliste, il l'on tellement bien rendu en image que finalement ce n'est pu un défaut. Car se semblant de simplicité n'est qu'un camouflage envers un film bien plus dur, autant visuellement, que psychologiquement. Il y a aussi la fameuse scène du dîner qui est ma scène classique et qui est plus que percutante. Elle est livrée de façon forte et n’offre pas ce que les fans d'Happy end voudraient. En plus qu'elle est brutale et dégoûtante.

Le personnage de Leatherface (Gunnar Hansen) est épeurant, car celui-ci est inexpressif, morbide, dégoûtant, etc. Celui-ci ne semble qu'adorer ce qu'il fait et nous comme complices on le regarde faire. Ce qui renforce la tension du film quand le personnage devient très agressif et peut attaquer quand bon lui semble. J'adore ses trois masques ceux-ci semblent vraiment être de la vraie chair et leurs donnent du charisme et du mystère, quand finalement il se montre on ne se demande pas ce qu'il fait mais par-contre on n'a peur de lui ! L'auto-stoppeur (Edwin Neal) est également bizarre avec son visage remplie de cicatrices et sa manie de se mutilé avec un couteau. Sa manière d'agir en idiot, le rend très imprévisible et renforce l'impacte le moment venue ! Le vieil homme (Jim Siedow) et le grand-père (John Dugan) font également très peur. L'un est brutal tant qu'a l'autre il est affreux et dégelas. En tout cas tous des malades !

Ce film est d'une ''perversité'' rarement égalé et qui ne le sera sûrement jamais ! Je pourrais en dire encore et encore des qualités sur ce film, mais ce serait trop long et inutile. Je vais juste dire que c'est un classique du cinéma d'horreur et un film qui reste encore très puissant (un remake n'était pas utile). Un film culte qui est un de mes films favoris de tout les temps !

NOTE: 20/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   Lun 10 Aoû 2009 - 19:04

Le remake n'était pas utile, en effet, au regard de cette oeuvre intemporelle et magistrale. Ceci dit, force est d'admettre que le remake ne manque pas de punch et d'attrait.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 24
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   Mar 11 Aoû 2009 - 0:08

Citation :
Ceci dit, force est d'admettre que le remake ne manque pas de punch et d'attrait.

Non, ce remake manque cruellement de mordant et n'arrive jamais à avoir une intensité ou même du suspense. Mais j'adore que le réalisateur est voulu faire différant de l'original (parce que refaire un classique plan par plan c'est se cassé la gueule) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   Mar 11 Aoû 2009 - 21:23

Je te trouve un peu dur avec ce remake qui a su tout de même redonner de la fraîcheur à une saga qui était tombé dans le nanardesque dès le second volet !

Je pense qu'il n'était pas dans la volonté de Nispel ou de Bay de faire comme si l'opus original n'avait pas existé mais de faire de cette histoire un survival d'actualité. Et, de ce point de vue, personnellement je trouve le pari parfaitement remporté. Smile

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   Mer 21 Jan 2015 - 19:50

Revu:

The Texas Chain Saw Massacre de Tobe Hooper - 20/20

Sérieux! Avoir vu The Texas Chain Saw Massacre en 1974, je me serais sûrement fait dessus. Revoir ce chef-d’oeuvre et film culte dans une édition digne de ce nom m’a totalement mis sur le cul. Quel film! Cela faisait un bout de temps que je ne l’avais pas vu, et j’ai ainsi pu l’apprécier encore plus. Un 83 minutes d’extase, complètement terrifiant! Une ambiance des plus angoissantes! Une musique et des effets sonores rendant chacune des scènes encore plus flippantes! La scène qui nous découvrir le décor de la maison via Pam est mémorable, tout comme la dernière demi-heure, avec une Marilyn Burns hystérique et une famille totalement démentielle. La réalisation de Tobe Hooper est brillante, avec ses multiples et ingénieux plans de vues, son réalisme et sa suggestion. The Texas Chain Saw Massacre est clairement l’un des meilleurs films d’horreur. 40 ans plus tard, il est toujours aussi efficace.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Massacre à la Tronçonneuse (1974)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Massacre à la Tronçonneuse (1974)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massacre à la Tronçonneuse - 1974 ou 2003?
» Massacre à la tronçonneuse (2004)
» Matthew Bomer dans "Massacre à la tronçonneuse"
» Massacre à La Tronçonneuse ( DVD/ BluRay/ Collector Limité )
» Massacre à la tronçonneuse 2 (Edition Sanglante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Lieu de Culte-
Sauter vers: