ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Machiavel
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 36
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort   Mar 25 Mar 2008 - 4:21

Boulevard de la Mort
(Death Proof)
de Quentin Tarantino









Un fou du volant nommé Mick la cascade, au visage balafré, prend un malin plaisir à tuer des victimes - choisies au préalable - avec sa ténébreuse voiture réputée comme étant à l'épreuve de la mort.





Quentin Tarantino possède sa griffe mais bon, çà tout le monde le sait. Il réalise là le meilleur épisode de Grindhouse, laissant loin derrière lui le Planet Terror de Robert Rodriguez. Outre le fait de véritablement rendre hommage au genre qui berça les années 70, il crée un univers oppressant avec un scénario qui tient à peine sur un paragraphe - si je puis dire - mais le film prend son temps, ce qui pourrait lasser les spectateurs qui ne connaissent pas l'univers de Tarantino, il installe ses personnages, les petites gonzesses parlent de tout ce qui régie le monde : le sexe, le sexe et enfin le sexe.
Death Proof ne fait pas partie de ses petits films pour ados, loin de là mais avec cette ambiance qui montre crescendo, le spectateur qui mise sa confiance sur le travail de ce réalisateur hors catégorie, se retrouve finalement dans une entreprise qui tient toutes ses promesses. On a l'impression de regarder un film des 70's mais avec la technologie de nos jours. On attend avec impatience les dites scènes de terreur et bien l'attente est bien recompensée. Surtout avec ce final bien jouissif.

Soyez prévenu, le film n'est pas d'un format habituel, la pellicule craque et par moments cède carrément avec des reprises à l'arrache. Pour ce qui est du casting là c'est on est royal au bar...
Les interprètes sont excellents, mention spéciale aux filles, qui tiennent le film avec une hargne exemplaire. Leurs petites histoires prêtent à sourire par moments. Quant à Kurt Russell, dans un rôle qui lui va comme un gant. Tarantino aime faire des petits clins d'oeil à ses fans, avec une sonnerie de portable reprenant un air de Kill Bill mais aussi deux personnages de ce dit film, le fils n°1 et son père, un moment très sympa. Certaines scènes du film, surtout le premier crash, sont très saignantes et de la barbaques volent avec certains détails bien croustillants. Death Proof est à voir pour tous les fans de Tarantino mais surtout pour les amateurs de films Grindhouse, les nostalgiques. Les autres ? Ils aimeront aussi mais vous êtes prévenu du contenu, surtout de son traitement.





15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort   Ven 28 Mar 2008 - 1:28


GRINDHOUSE – Boulevard de la Mort
(Death Proof) – 2007



Écrit & Réalisé par Quentin Tarantino
Musique de Jack Nitzsche
Avec Kurt Russell, Rosario Dawson, Vanessa Ferlito, Jordan Ladd, Rose McGowan, Sydney Poitier, Tracie Thoms, Mary Elizabeth Winstead, Zoë Bell, Michael Parks




Que dire de Death Proof si ce n’est qu’il nous laisse une sensation douce-amère en travers de la gorge ? Ce, en raison d’un travail inégal, divisant le produit final en deux parties bien distinctes.





Dans un premier temps, Quentin Tarantino comble, avec humour (et brio !), toutes les attentes que l’on pouvait placer dans un tel projet. C’est-à-dire en exagérant volontairement toutes les imperfections propres aux films Grindhouse : image qui tressaute en permanence, pellicule abîmée, montage chaotique, coupures atroces, cadrages bordéliques, bande-son mal accordée au visuel, morceaux de musique cucul-la-praline, dialogues interminables, plans focalisés sur les formes généreuses des actrices… Bref, le cinéaste accomplit là une prouesse technique irréprochable, renforcée par une mise en scène calculée au nanomètre près et des prises de vue toujours finement étudiées. Outre leur réalisation aussi chiadée qu’hilarante, les 55 premières minutes du métrage laissent place à un scénario bourré de références cinématographiques, de second degré, et se voit couronné d’un dénouement monstrueux, faisant honneur aux actioners burnés d’antan. Dénouement dans lequel deux bolides entrent en collision à toute allure, sans effet spécial ni tricherie numérique (sauf pour nous montrer en détail la mort de chaque protagoniste). Le tout desservi par une troupe d’acteurs fort convaincants. Kurt Russell n’a rien perdu de son charisme comme de son talent. Rose McGowann (Pam) s’avère craquante en fausse blonde (et vraie ingénue !). Jordan Ladd (Shanna) se montre touchante par tant de naturel. Bon, Sydney Poitier (Jungle Julia) se la pète gravement et Vanessa Ferlito (Butterfly) a les lèvres tellement pétées de collagène qu’elle ressemble à un canard. Mais force est d’admettre que les deux comédiennes font preuve d’un talent certain et ne décrédibilisent en rien l’œuvre de QT.



Réalisation : 4.5/5
Histoire : 4/5
Acteurs : 4/5
Musique : 4.5/5


Note n°1 : 17/20



En réalité, Death Proof avait tous les moyens pour devenir la bande la plus aboutie de Tarantino… Mais encore faudrait-il que l’auteur de Reservoir Dogs tienne ses engagements jusqu’au bout ! En effet, alors que la première moitié s’achève sur un duel automobile fracassant, le cinéaste abandonne définitivement son hommage « technique » aux séries B d’avant pour revenir à un style plus proche de ses métrages précédents. Adieu montage foireux et image souillée. Death Proof fait désormais place à un récit léthargique, nanti de dialogues prolixes, d’actrices et de personnages tantôt attachants tantôt emmerdants (Zoë Bell, en particulier), d’un développement franchement inintéressant (le quotidien de 4 grandes copines) en plus d’être frustrant (Stuntman Mike se fait avoir comme un bleu) et incohérent (pourquoi les nanas ne s’arrêtent-elles pas pour mettre fin à cette dangereuse course-poursuite ?! Pourquoi vont-elles aussi loin dans leur revanche ?). En dehors de ces maladresses handicapantes, il est clair que Tarantino signe une mise en scène aussi impeccable que dans la première partie – via un passage soudain de la couleur au Noir & Blanc et inversement, des prises de vue somptueuses lors de poursuites maîtrisées à la perfection, etc. Mais la déception est telle face à une intrigue aussi barbante et un rendu aussi éloigné du projet de départ ; que le talent de Tarantino ne suffira pas à réparer toutes les erreurs commises.



Réalisation : 3.5/5
Histoire : 1.5/5
Acteurs : 3/5
Musique : 4/5


Note n° 2 : 12/20



Au final, ce segment Grindhouse a ceci de particulier qu’il nous abandonne entre l’envie de revoir immédiatement l’intégralité du film, et celle de le laisser moisir dans un coin. Mais, malgré sa seconde moitié décevante, la bande de Tarantino repousse les frontières tellement loin que la curiosité et la satisfaction l’emportent sur le lot de défauts qu’elle transporte. Ce, grâce à une réalisation talentueuse, un scénario marginal ainsi qu’une bande-son vintage à faire frémir n’importe quel mélomane. En somme, Tarantino dépose un nouvel OVNI au sein de sa carrière, à découvrir expressément.



Réalisation : 4/5
Scénario : 3.5/5
Acteurs : 3.5/5
Musique : 4/5


Note Générale : 15/20


Salut Quentin !


Salut Eli Roth !


La voiture de Stuntman Mike défonce ce panneau publicitaire... Faut-il y voir un message particulier de la part de Tarantino ? Laughing


Sympa le buggy du cameraman...

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort   Mar 1 Avr 2008 - 20:47

Death Proof de Quentin Tarantino



Hier soir, je me suis décidé de regarder la fameuse version longue de Death Proof, le dernier-né de Quentin Tarantino. Personnellement, j’avais adoré Death Proof dans sa version Grindhouse, mais là je me suis encore plus régalé. Death Proof est vraiment génial! Tarantino a encore réussit à m’impressionner. Ce film est une pure merveille, un régal! Je me suis éclaté, pendant le visionnement de ce film. L’histoire de Death Proof est vraiment excellente! Un cascadeur automobile tue des jeunes femmes avec sa voiture, jusqu’au jour où il devra faire face à des jeunes femmes plus malines que lui. C’est simple, mais efficace!



Quentin Tarantino a décidé de rendre un hommage, aux films de poursuite automobile des années 70 et 80, tel que Vanishing Point, Duel et aussi, aux slashers! L’une des forces des films de Tarantino, a toujours été les dialogues entre chacun de ces personnages. Dans un autre film, ces dialogues pourraient être vu comme inintéressant. Mais, c’est tout le contraire dans les films de ce réalisateur. Dans Death Proof, les dialogues sont explicites, intéressants et même déjà culte! Certaines personnes s’ennuieront devant ces dialogues, mais dans mon cas j’ai adoré les conversations entre ses jeunes femmes. Un pur délice! Un autre point fort des films de Tarantino, c’est qu’il prend bien le temps de développer chacun de ses personnages. Il leur fabrique un passé, il permet à chacun de ses personnages d’avoir son petit moment de gloire et aussi, cela génère par la suite une véritable empathie de la part du spectateur, envers ses personnages. Il a justement bien choisit son casting. Ils nous offrent huit jeunes femmes sexy et, qui ont tous une grande gueule. Les huit actrices que l’on retrouve dans Death Proof sont tous très attachantes et jolies. Dans la première partie du film, on retrouve Rose McGowan, Vanessa Ferlito, Jordan Ladd et Sydney Poitier et dans la deuxième partie, on retrouve Rosario Dawson, Zoe Bell, Tracie Thoms et Mary Elizabeth Winstead. Les deux groupes de femmes sont très différents. Un premier groupe plus sexy, plus fragile! Tandis que le deuxième groupe, elles sont des femmes très rebelles, des dures à cuir! J’ai préféré le premier groupe, sûrement dû au fait que je m’étais déjà attaché à elles, des le début du film. En ce qui concerne Kurt Russell alias Cascadeur Mike, il performe très bien et nous offre, un méchant très convaincant. On a droit, à des phrases cultes de sa part, tel que ″Hey Pam! Je peux te prouver que cette voiture est réellement à toute épreuve! Je ne t’ai pas menti, tout à l’heure. Cette voiture est à 100%, à l’épreuve de la mort. Mais, pour pouvoir en profiter, il faut être assis absolument où moi je suis assis.″ Il ne faudrait pas oublié aussi, le caméo de Tarantino. Il joue Warren, le propriétaire du bar. Personnellement, j’adore chaque petit rôle, que joue Tarantino. Je rêve du jour, où il aura un rôle principal!



Maintenant, pour ce qui est de la réalisation, Quentin Tarantino est toujours aussi excellent que dans ses autres films. Il nous offre toujours d’incroyables plans séquences. Sa réalisation est tout simplement impeccable. La photographie est surexposée et granuleuse. Certaines scènes sont coupées brutalement et abîmées, pour ainsi retrouver l’effet des années 70 et 80. Il a même décidé de faire de petits clins d’œil à ses propres films, tel que Pulp Fiction, Kill Bill (sonnerie de téléphone, la cascadeuse de Daryl Hannah ou encore du shérif et son fils). Ils incluent aussi des personnages, que l’on retrouve dans Planet Terror (les baby-sitters et la Docteur). Les deux scènes de voitures deviendront certainement culte. Ce sont deux scènes mémorables! La première scène nous est montrée à quatre reprises sous différents angles, pour être sûr que l’on voit bien comment les quatre jeunes femmes se font tuer. Pour ce qui est de la deuxième scène, c’est un segment qui dure environ 20 minutes. Cette poursuite automobile est grandiose et, à couper le souffle! J’aurais aimé que ça dure encore plus longtemps, tellement que cette poursuite était jouissive et intense. Et que dire de la dernière scène, qui est parfaite! Je voudrais aussi ajouter, que la fameuse scène de lap dance de Vanessa Ferlito et bien, cette scène est mémorable. Vanessa Ferlito est magnifiquement sensuel! Son personnage était mon favori avant que je vois cette scène, mais là ça devient clairement mon personnage favori, sans hésitation. Il y aussi la trame sonore, qui est aussi excellente que celle des autres films de Tarantino! Il y a deux chansons qui me sont resté en tête, il y a Chick Habit et Hold Tight! Ce sont deux chansons vraiment excellentes!



Au final, ce nouveau film de Quentin Tarantino est tout simplement génial! J’ai adoré ce film, dès le générique du début jusqu’à la fameuse dernière scène. Certaines personnes me diront que j’exagère, mais j’ai tout adoré de ce film, que ce soit les actrices, la musique, la réalisation, l’histoire. Pour moi, tout est parfait dans ce film! Une pure réussite! Vivement le prochain film, de cet excellent réalisateur! Vive Quentin Tarantino!

Note: 20/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort   Mar 1 Avr 2008 - 21:56

20/20 ? N'exagères-tu pas un peu ? Le film est bon (surtout dans sa première partie !!) mais certainement pas le meilleur Tarantino ni, en ce qui me concerne, le meilleur des deux Grindhouse...

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort   Mar 1 Avr 2008 - 22:09

ArPaNet a écrit:
20/20 ? N'exagères-tu pas un peu ? Le film est bon (surtout dans sa première partie !!) mais certainement pas le meilleur Tarantino ni, en ce qui me concerne, le meilleur des deux Grindhouse...

Oh que non, je n'exagère pas! Je me suis régalé, en visionnant ce film. C'était un pur délice, du début à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
GRINDHOUSE : Boulevard de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blu-ray] Grindhouse (Boulevard De La Mort - Planète Terreur)
» Grindhouse, Boulevard de la Mort de Tarantino
» Boulevard de la mort - un film Grindhouse
» Boulevard de la mort - Planète Terreur - Coffret Blu-Ray - 06/04/2011
» Boulevard de la Mort ( Saga Grind House )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: