ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abandonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Machiavel
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 35
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Abandonnée   Mar 25 Mar 2008 - 3:47

Abandonnée
(The Abandoned)
de Nacho Cerda







Marie, 40 ans, cherche à retrouver des traces de son passé sachant qu'elle n'a jamais connu ses parents naturels.
Pour çà, elle se rend sur les terres de ces derniers malgré certaines recommendations hostiles à sa démarche.
Sur place, elle va découvrir de terribles secrets et côtoyer les morts.





Une expérience étonnante réalisé par un Nacho Cerda à suivre de très près.
Un film de fantômes mélangeant le genre aux films de zombies.
Le monde très baroque de Lucio Fulci plane sur cette oeuvre, en dépit d'une certaine lenteur, le travail entrepris par Cerda nous réserve bien des frayeurs et peut parfois outrer surtout vers la fin.
La réalité épouse certaines illusions qui mènent le spectateur loin de ce que le final réserve pour mieux surprendre.
Soudain, quelques passages du film ambigües trouvent tout leur sens et du coup nous plonge en admiration.
Un film qui se démarque du cinéma d'horreur actuel, ne répondant pas aux codes conventionnels du genre, un film qui mériterait un meilleur accueil que celui qu'il a rencontré en France. Mais la France, n'est pas prête à acceuillir ce genre de prod, préférant miser sur de pathétiques comédies qui rencontrent leur public du fait d'un marketing bien calibré. Ce serait la même si le cinéma horreur pouvait bénéficier de ces avantages. Un jour peut-être ?






15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Abandonnée   Lun 7 Avr 2008 - 10:55

J'avais beaucoup apprécié les courts-métrages de Nacho Cerda, particulièrement Genesis, un conte fantastico-horrifique d'une très grande beauté. Abadonnée ne me tentait pourtant pas vraiment mais jusqu'à maintenant. Car ta critique donne sacrément envie. Smile

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Abandonnée   Mer 4 Mar 2009 - 23:04


ABANDONNÉE
(The Abandoned – 2006)



INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS



Réalisé par Nacho Cerdá
Écrit par Nacho Cerdá, Karim Hussain & Richard Stanley
Musique d’Alfons Conde
Avec Anastasia Hille, Karel Roden, Carlos Reg, Valentin Ganev, Kalin Arsov, Valentin Goshev, Jordanka Angelova, Paraskeva Djukelova, Anna Panayotova, Svetlana Smoleva





Abandonnée à la naissance par ses parents, Marie décide 40 ans plus tard de retourner sur les terres de ses ancêtres, en Russie, pour tenter de découvrir ce qui est arrivé à sa famille. Sur place, est-ce le hasard ou le destin si Marie retrouve Nikolaï, son frère jumeau ? Si la maison de leurs parents semble peu à peu reprendre vie ? Ou encore si les jumeaux sont pourchassés par leurs doubles, des entités cadavériques surgissant d’un autre temps, d’une autre réalité ? Voilà un résumé qui retranscrit succinctement toute l’ambiguïté du métrage de Nacho Cerdá !





The Abandoned est-il un précurseur du genre, un chef-d’œuvre incompris ? Ou s’agit-il, à l’inverse, de l’archétype même du scénario chaotique, faisant reposer toutes ses incohérences et facilités sur l’aspect surnaturel de son histoire ? On est en droit de se poser la question au vu du résultat final : une œuvre nihiliste, hybride (à mi-chemin entre le film d’auteur et la bande horrifique), qui préfère explorer les angoisses archaïques, viscérales de ses personnages que s’attarder sur des peurs plus conventionnelles. Il en résulte un ouvrage terrifiant, aliénant, aussi enivrant que repoussant. Mais dont l’absence de logique conduit le spectateur à décrocher à mi-parcours.





En effet, s’il paraît salutaire et appréciable que Nacho Cerdá aborde des thématiques plus sensitives, moins structurées que le cinéma de genre véhicule de coutume, il est préjudiciable que le public – complètement largué face à l’évolution des protagonistes et au développement (éclaté) du récit – assiste passivement à la seconde moitié du film. Est-ce donc un écueil imposant ou un tour de force que d’« abandonner » l’audience à son seul ressenti, sans repère ni cohérence scénaristique ni l’once d’une explication (même extravagante !) de ce qui s’offre à ses yeux ? Difficile à déterminer...



Quoi qu’il en soit, notre appréciation de l’œuvre globale s’en trouve irrémédiablement handicapée. Bien heureusement, ce scénario à double tranchant ne constitue pas l’unique point fort (faible ?) d’Abandonnée. En particulier, il convient de souligner la majesté du travail opéré par Nacho Cerdá. Si l’on retrouve avec un plaisir coupable ses penchants pour le gore jusqu’au-boutiste (cf. Aftermath), le réalisateur témoigne aussi d’une direction d’acteurs et d’une mise en scène parfaitement calibrées, dont l’instabilité et la vivacité de la caméra à l’épaule traduisent à merveille la déchéance vécue de plein fouet par les protagonistes. Un point amplifié par les nombreux plans-séquence (immersifs et troublants) qui parsèment l’ouvrage et qui forcent l’admiration du spectateur (mention spéciale à la scène suivant la disparition de Nikolaï dans les combles de la maison). Loin de s’en remettre à son seul talent, Nacho Cerdá se trouve conforté par une excellente équipe technique. Du compositeur Alfons Conde, dont chaque partition accentue le malaise émanant de la pellicule ; aux responsables artistiques Rossitsa Bakeva, Baltasar Gallart et Tzvetana Yankova, dont les décors (répugnants et glauques à souhait) contribuent largement à l’impact horrifique de l’ouvrage ; en passant par les acteurs principaux Anastasia Hille (Marie) et Karel Roden (Nikolaï), dont la performance naturelle convainc d’emblée.





Au final, si l’on ne sait trop quoi penser d’Abandonnée, une chose est sûre : Nacho Cerdá et ses acolytes ont réussi un exploit de taille en semant la confusion dans l’esprit du public. Et c’est peut-être là toute la subtilité et toute la réussite de ce film : dérouter le spectateur jusqu’à lui faire perdre tous ses repères ! Toutefois, il paraît ardu de savourer pleinement l’ouvrage au vu de la complexité abusive du dernier acte. Et ce, en dépit des passages éprouvants (l’infanticide, le gueuleton des sangliers) dont il témoigne.






NOTE : 12.5/20





Un hommage au Shining de Stanley Kubrick ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Abandonnée   Jeu 5 Mar 2009 - 23:58

Est-ce un film, qui est dure à comprendre?

Car, j'ai vu The Abandoned à bas prix, mais il est seulement en VO.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Abandonnée   Ven 6 Mar 2009 - 10:30

John Doggett a écrit:
Est-ce un film, qui est dure à comprendre?

Car, j'ai vu The Abandoned à bas prix, mais il est seulement en VO.

Bah pas tellement au niveau des dialogues mais plutôt dans le développement du film lui-même ! En fait, s'il est déjà difficile à comprendre en français, ça doit pas aider de le voir uniquement en VO. Après, les dialogues sont peu nombreux et la plupart des acteurs sont russes, donc l'accent doit permettre de mieux les comprendre, je suppose. Donc à toi de voir mais si une version française est disponible sur une autre édition DVD, jette-toi dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abandonnée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abandonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [diorama] Garage hangar casse CITROËN abandonné
» vespa abandonnée
» Vieux pont en pierre abandonné
» Merci de nous signaler tout colis ou bagage abandonné
» Poème :psyché abandonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: