ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar   Ven 26 Sep 2008 - 18:46


Freddy 5 : L’Enfant du Cauchemar (1989)
(A Nightmare on Elm Street : The Dream Child)



Réalisé par Stephen Hopkins
Écrit par Leslie Bohem

D’après une histoire de John Skipp, Craig Spector & Leslie Bohem
Musique de Jay Ferguson
Avec Robert Englund, Lisa Wilcox, Kelly Jo Minter, Danny Hassel, Erika Anderson, Nick Mele, Joe Seely, Whitby Hertford






De tous les opus de la saga, Freddy 5 est probablement celui qui me laisse le plus perplexe. L’Enfant du Cauchemar (titre élaboré en deux secondes et demi mais qui, au moins, s’applique parfaitement au sujet central du film) cumule en effet autant de défauts que de qualités. D’un côté, Stephen Hopkins fait preuve d’une réalisation exemplaire, enchaînant à tour de bras travellings somptueux et passages filmés caméra à l’épaule – dans des décors souvent glauques et sinistres –, pour un résultat tenu d’une main de maître. D’un autre, Freddy 5 souffre d’une mise en scène discutable – où les acteurs vont et viennent un peu n’importe comment – et d’effets spéciaux particulièrement laids (dont des fonds d’écran fauchés). Et l’on pourrait rester aussi mitigé concernant le scénario de Leslie Bohem. Autant ce dernier aborde des points cruciaux de la série – tels que la « conception » brutale de Freddy Krueger, la relation trouble entre le tueur défiguré et sa mère – ou des éléments ne manquant pas d’attrait (la transmission des rêves et cauchemars du bébé à sa génitrice, la scène des escaliers, la « résurrection » de Freddy, l’échographie « poussée »). Autant noie-t-il le métrage de Stephen Hopkins dans un flot d’incohérences (où réalité et rêves sont confondus, sans explication ni logique recevables) et de bourdes innommables.





Et, pour le coup, la liste est longue ! Alors que le rythme demeurait soutenu grâce aux apparitions décapantes de Krueger, le voilà plombé par une touche mélodramatique des plus pathétiques : en mourant, Dan laisse derrière lui une concubine enceinte, devant se battre pour garder son bébé face aux parents du défunt d’une part, et face à Freddy d’autre part. Bref, à peu de choses près, on se croirait dans un épisode larmoyant des Feux de l’Amour… Pis encore, Freddy se transforme définitivement en un (grand) guignol proprement infidèle au personnage créé par Wes Craven. L’heure n’est plus à la terreur mais à la déconnade pure et dure, quitte à faire de Krueger un simple « bouffon de l’horreur ». Autre mauvaise surprise de l’épisode, les personnages se voient octroyés d’un doublage français calamiteux. Du coup, on ne comprend strictement rien à ce que baragouine Freddy. La mère à Dan paraît plus fausse qu’elle ne l’est en réalité. Et Alice se retrouve avec une voix de gamine, en plus d’être incapable d’articuler correctement le nom Krueger (qu’elle prononce Grougueur !). Mais, ne nous méprenons pas, la VF n’est pas seule responsable d’une telle aberration. Robert Englund et Whitby Hertford (Jacob) exceptés, aucun des comédiens n’est foutu de tenir une performance digne de ce nom – dont une Lisa Wilcox (Alice) et une Kelly Jo Minter (Yvonne) des plus abjectes. Et comment faire impasse d’une bande-son aussi kitsch, semblant vouloir appuyer la médiocrité et le ridicule de certaines scènes, quand bien même Hopkins s’époumonerait à relever le niveau…





Pour résumer, un début prometteur et une première partie bien amorcée ne parviennent à couvrir que difficilement le nombre incalculable de défauts qui accablent Freddy 5. S’il n’est pas le plus mauvais de la saga, L’Enfant du Cauchemar peine à rester à la surface et boit la tasse à plusieurs reprises. Dès lors, il devient ardu de définir si ce 5e chapitre présente oui ou non un quelconque intérêt au sein de la saga… Et vous, comment vous positionneriez-vous ?






Note : 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Loubnaa
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Féminin Nombre de messages : 484
Age : 30
Film de genre favori : * Scream
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar   Lun 26 Oct 2009 - 15:42

M'ouai ... Ce qui rattrape les Freddy (entout cas pour le 2 et le 4) c'état les scénes de mort. Ici, seulement 3 mors completement nuls et très très briève. Donc on sais d'emblée qu'on n pourra pas se rattacher à ca. Mais le pire sont les incoherences ! Il y en a beaucoup trop !! (Où sont passé les pouvoirs d'Alice? Pourquoi personne ne parle de la bnde d'amis d'Alice dans le 4? Personne ne connait Freddy alors qu'il tu depuis 4 opus dans la même ville ? Pourquoi des coup de griffes en rêve deviennent une cise cardiaque en réalité?) Bref, beaucoup trop de question.

Divertissant, certes, mais le plus faible de la saga pour le moment .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar   Lun 26 Oct 2009 - 19:55

Perso, je le trouve plus intéressant que le 4e. Mais les opus 2,4,5 et 6 restent les plus faibles de la saga de toute façon.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar   Mer 6 Mai 2015 - 20:26

Revu:

A Nightmare on Elm Street: The Dream Child de Stephen Hopkins - 10/20

Alice et Dan sont de retour dans ce cinquième opus. Si, le début annonce un film très intéressant niveau scénario et très sombre, la suite est tout autre chose. Les morts sont assez ridicules, comme plusieurs scènes d’ailleurs. En plus, les diverses manières, dont les personnages pénètrent les cauchemars de Freddy, sont plutôt risibles. Aussi, les gags ne font pas trop rire. Mise à part Alice, les personnages ne sont pas très attachants. Au moins, il reste une réalisation efficace et un visuel riche. Bref, ce The Dream Child est le premier film de la saga, que j’apprécie très moyennement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Freddy 5 : L'Enfant du Cauchemar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: