ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Funny Man - Le Bouffon de l'Horreur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Funny Man - Le Bouffon de l'Horreur   Ven 26 Sep 2008 - 18:35


FUNNY MAN (1994)

Écrit & Réalisé par Simon Sprackling

Musique de Parsons/Haines
Avec Tim James, Benny Young, Ingrid Lacey, Pauline Black, Matthew Devitt, Chris Walker, George Morton, Rhona Cameron, Christopher Lee






Probablement très influencé par le travail de Peter Jackson sur Braindead, Simon Sprackling met en chantier Funny Man, sorte de fourre-tout cartoonesque dont la qualité demeure approximative. Pour résumer, deux groupes d’individus pénètrent dans un manoir perdu au fin fond de l’Angleterre, où un bouffon maléfique a élu domicile et compte bien faire regretter à ses hôtes d’être venus. Le scénario reprend donc tous les clichés habituels mais, loin d’être fortuits, ces derniers tournent volontairement à la mascarade. Car le but de Sprackling est clair : faire dans la comédie d’horreur déjantée. Seulement, sans le talent d’un Jackson ou d’un Raimi, difficile de tenir un tel pari. Nanti d’un humour pas vraiment drôle, daté et mal exploité, Funny Man ressemble plus à un mauvais cartoon qu’au délire cinématographique que son réalisateur voudrait atteindre.





Bien sûr, le film abrite aussi quelques qualités. Comme ses personnages délurés, comprenant notamment un clone de la Velma de Scooby-Doo (ici rebaptisée Thelma !), et ses acteurs relativement convaincants bien qu’ils aient tendance à en faire trop et que l’on s’interroge encore sur la présence (sous-exploitée) de Christopher Lee. Sa musique rock-kitsch, dont certaines tonalités renforcent le second degré de l’œuvre. Ou comme une poignée de scènes particulièrement réussies, telles que le plan-séquence délirant des perruques, les duels parodiés aux westerns de Sergio Leone, et les meurtres – jamais gore mais souvent créatifs – perpétrés par le bouffon de l’histoire. Du côté de la réalisation, la plupart des mouvements de caméra ont beau accentuer correctement l’aspect grand-guignolesque du script, ils se voient anéantis par une photographie exécrable ainsi qu’une mise en scène sans saveur et sur-théâtralisée (les passages où le bouffon s’adresse directement à la caméra ne doivent faire rire que son réalisateur…).



Au bout du compte, Funny Man s’impose comme un divertissement moyen, dénombrant autant de maladresses que de bons points. Un scénario moins surfait et moins gamin aurait certainement pu changer la donne. Mais il ne faudrait pas en demander trop à Simon Sprackling, trop occupé à se branler sur ses propres blagues. Comble de l’ironie, le twist final imposé par l’auteur semble nous conforter dans l’idée que le visionnage de Funny Man n’est qu’une perte de temps. Voilà un métrage pour lequel une suite ou un remake ne serait pas inutile. Mais ne rêvons pas trop…




Note : 10.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
Funny Man - Le Bouffon de l'Horreur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche un film avec un clown (ou ressemblant a un joker/bouffon)
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» Mains de l'horreur et mains sanglantes
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°1
» La maison de l'horreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: