ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Genesis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Genesis   Ven 26 Sep 2008 - 18:33

GENESIS (1998)


Écrit & Réalisé par Nacho Cerdá

Avec Pep Tosar & Trae Houlihan





Bien loin de ses deux premiers courts-métrages, Nacho Cerdá délivre une œuvre poétique, sublime, révélatrice d’un talent certain. Dans Genesis, un sculpteur – ayant récemment perdu sa femme – s’aperçoit non seulement que la statue qu’il confectionne perd du sang mais aussi qu’il est voué à la remplacer, son corps se métamorphosant en statue d’argile. Un récit fantastique, cohabitant parfois avec l’horreur, dont la beauté transpire par tous les pores. Grâce à Genesis, Nacho Cerdá nous rappelle à juste titre que le cinéma n’est pas qu’un commerce mais un art à part entière. Son scénario exploite avec virtuosité la frontière labile entre génie et folie, (SPOILERS=) à travers cet artiste redonnant vie à sa femme disparue par le biais de l’art (/SPOILERS). Et Genesis est rendu d’autant plus poétique qu’il se déroule sans texte, juste agrémenté de bruitages et d’une superbe musique orchestrale soutenant magistralement les expressions et émotions du personnage principal. En réalité, les mots paraissent insuffisants pour décrire une telle beauté artistique.





Pour le coup, Nacho Cerdá reprend son acteur-fétiche, à savoir Pep Tosar. Si ce dernier s’avérait troublant dans Aftermath, il affirme ici son talent par une prestation forte et pleine de justesse. Il en va de même pour la réalisation de sieur Nacho Cerdá. Déjà, Aftermath laissait présager un auteur hors-pair, il confirme amplement cette pensée avec Genesis. Le réalisateur jongle admirablement entre plans fixes, travellings arrières, séquences filmées caméra à l’épaule, sous couvert de prises de vue intimistes magnifiques. Mais surtout, Nacho Cerdá amène une photographie somptueuse, révélant un jeu de couleurs, d’ombres et de lumières minutieusement étudié. Au final, on demeure conquis par cette œuvre atypique et unique (à l’instar d’Aftermath). Nacho Cerdá ne fait pas que confirmer ses talents de réalisateur et scénariste, il démontre avant tout un génie artistique sans précédent. Genesis est un chef-d’œuvre à découvrir sans plus tarder !






Note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
Genesis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: