ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PREMUTOS (Olaf Ittenbach - 1997)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: PREMUTOS (Olaf Ittenbach - 1997)   Jeu 25 Sep 2008 - 13:08


Premutos (Premutos – Der Gefallene Engel) – 1997


INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS



Écrit & Réalisé par Olaf Ittenbach
Avec André Strvi, Christopher Stacly, Ella Wellmann, Anke Fabré, Fidelis Atuma, Olaf Ittenbach, Heike Münstermann







Qui veut une bonne tranche de gore dégueulbif ? Sortez vos couverts, c’est Olaf Ittenbach qui sert ! Y a pas à dire, Ittenbach sait ce qu’il fait et le fait bien. Attention, on entre dans la cour des Grands avec ce Premutos, concentré de gore jouissif, de violence gratuite, et de bains de sang à profusion. On pouvait s’attendre à des effets bidon, sentant allègrement le caoutchouc et la sauce tomate ; il n’en est rien. Ittenbach fait montre de prouesses techniques en avance sur leur temps. Les (nombreuses) scènes gore s’avèrent parfois si dérangeantes qu’on pourrait croire à du snuff movie. Tripailles arrachées puis déchiquetées, explosions de crâne, découpage de membres, castrations faites avec les dents, tronçonnages de corps en deux, décapitations, vomis, coups de machette dans la tronche, effusions de sang et de chair, éventrations… tout y passe avec ce cher Olaf Ittenbach. Question gore, on ne fait pas mieux (ou pire, c’est selon).





Seulement voilà, le gore sert surtout à masquer le vide scénaristique et le jeu douteux des acteurs. En fait, le métrage démarre plutôt bien avec des scènes particulièrement gore, bien foutues, intéressantes, et utiles à l’histoire ; avec même quelques points humoristiques non négligeables. Mais, progressivement, on tombe dans le grand n’importe quoi, servi par des dialogues navrants et des acteurs moyens. Qui plus est, les scènes peu utiles s’accumulent et plombent considérablement le rythme du métrage. Et Ittenbach fait tellement appel aux effets gore que ç’en devient lassant et redondant. Reconnaissons au final un dénouement explosif et sanglant mais dont l’impact faiblit durement en raison des scènes le précédant. Quant à la musique, elle se montre captivante et grandiose à ses débuts pour finalement sombrer dans le grand-guignol, quitte à paraître en décalage avec le film d’Ittenbach.







Réservé aux fans de gore pur et dur, Premutos possède ses qualités et ses défauts. Loin d’être parfait, Premutos se veut tout de même jouissif, violent et gorissime. Un bon divertissement face auquel on ne peut s’empêcher de ressentir un plaisir coupable…





Note : 14.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
PREMUTOS (Olaf Ittenbach - 1997)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olaf Ittenbach : ses films
» Films de Olaf Ittenbach et Andreas Schnaas
» Premutos : Lord of the living Dead
» Chain Reaction de Olaf Ittenbach
» Space Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: