ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Braquage à l'Anglaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Braquage à l'Anglaise   Ven 25 Juil 2008 - 2:02

The Bank Job de Roger Donaldson



Synopsis: En 1971 à Londres, un vendeur de voitures au passé trouble se laisse entraîner par une amie ex-mannequin dans une affaire de vol de banque, dont l'onde de choc se répercutera jusqu'à Buckingham Palace.



Avant de voir The Bank Job, je n’étais pas sûr de ce que j’allais voir, surtout que Jason Statham nous a habitué à de tout, des navets (Transporter 2, In the Name of the King), des bons films (The One, The Transporter) ou de très bons films (Snatch, The Italian Job). Finalement, The Bank Job se situe dans les bons films.



Pour un film qui est sensé être basé sur des faits réels, je l’ai trouvé un peu trop exagéré. À un moment donné, je croyais visionner un film d’espionnage (James Bond) ou même la suite de The Italian Job. Je devais trop m’attendre à voir un film de la trempe de Le Dernier Tunnel d’Érik Canuel, portant lui aussi sur un braquage d’une banque, qui est arrivé en 1993, au Québec. Mais bon, Roger Donaldson a toujours fait des films, ayant pour but, de divertir les gens et The Bank Job ne déloge pas à la règle. Si, on met de côté la partie faits réels, ce film se veut un très bon thriller captivant. De plus, les films de braquage ont toujours eu la côte au cinéma, et celui-ci suit très bien les règles de base. On y trouve le criminel qui veut finir sa carrière sur un coup d'éclat, monte une équipe, prépare minutieusement le coup, la fille qui joue un double jeu, puis le braquage où tout semble partir de travers, mais se déroule en réalité comme sur des roulettes.



Mais l’avantage de The Bank Job, c’est le fait que ça se déroule dans les années 70. Donc, le braquage est plus réaliste, car il n’y a pas divers gadgets high-tech ou de nombreuses sécurités, protégeant le coffre-fort. Aussi, ce qui est rare dans ce genre de film, les braqueurs sont ceux, qui ont le moins de choses à se reprocher. Le braquage devient secondaire, face aux conséquences dramatiques causées par l’ouverture de certains coffres et les réactions violentes de leurs propriétaires, pour retrouver les braqueurs. D’ailleurs, à partir du moment où les braqueurs sont traqués, le film perd en intensité et traîne parfois en longueur. Le réalisateur Roger Donaldson (Dante’s Peak, The Recruit) livre une mise en scène efficace et sans effets de style faciles. Un traitement sérieux, qui convient parfaitement avec le style des années 70 et le destin des personnages suite au braquage. Pour le casting, Jason Statham réussit à s'imposer dans un rôle qu'il connaît par coeur, celui du gentil gangster qui va se retrouver au milieu d'enjeux qui le dépassent. Sans oublier la superbe Saffron Burrows que l'on a vue dans In the Name of the Father, qui campe ici Martine Love, femme fatale par qui arrivera l'idée du braquage et qui ne se limite pas qu'à la jolie plante de service. Les autres acteurs sont aussi très convaincants dans leur rôle respectif.



Avec The Bank Job, Roger Donaldson nous offre un bon film, avec des acteurs compétents et une histoire pas parfaite, mais très intéressante. Je suis un peu déçu du résultat final, mais le film m'a quand même beaucoup plus. Ce film mérite d’être vu, autant pour les fans de braquage, que ceux de Jason Statham.

Note: 16/20

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Braquage à l'Anglaise   Ven 25 Juil 2008 - 21:41

C'est vrai que Braquage à l'Italienne était vraiment bon.
Celui-ci me tente moins, cela dit. En même temps, sans Edward Norton... Laughing

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
Braquage à l'Anglaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: