ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Chambre 1408

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: La Chambre 1408   Mar 1 Avr 2008 - 21:07

1408 de Mikael Håfström



Synopsis: Un spécialiste en phénomènes paranormaux séjourne dans la suite 1408 d'un grand hôtel new-yorkais, afin de prouver que la chambre n'est pas hantée. Il est alors soumis à de terrifiantes expériences qui l'amènent à sombrer dans un inquiétant délire.



C’est la 29e adaptation d’une histoire de Stephen King que je vois et comme la plupart des adaptations, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Je n’ai pas encore lu cette nouvelle, dont elle fait l’adaptation au cinéma, mais je vais sûrement le faire très bientôt. Comme les autres films basés sur une histoire de Stephen King, il n’est pas trop dur de reconnaître l’univers de Stephen King. Le scénario co-écrit par Matt Greenberg, Scott Alexander et Larry Karaszewski est très bon. L’histoire m’a fait penser, à un mélange entre The Shining, Secret Window, Rose Red et The Ninth Gate. Certains trouveront le début du film lent, mais cela permet de bien nous présenter le personnage principal (un écrivain de roman d’horreur, alcoolique et dont la popularité n'est pas très bonne). Le mystère autour de la fameuse chambre est très prenant. Tout comme le personnage principal, on est très curieux de découvrir cette chambre, quel est le secret caché de la 1408. Tout au long du film, nous découvrons la 1408 et les découvertes sont des plus intéressantes. C’est au moment de l’entrer de John Cusack dans la 1408, que tout le film devient des plus intéressant. Les hallucinations de Mike Enslin sont vraiment effrayantes.



Dans le cas de la réalisation, Mikael Håfström (Derailed) offre une très bonne réalisation, avec de très bons plans. Pendant tout le film, le réalisateur fait monter le suspense à son maximum. Nous sommes très bien servis, quand enfin nous découvrons la fameuse chambre 1408, après nous avoir fait patienter pendant un bon 20 minutes, en nous présentant Mike Enslin. Le personnage de Mike Enslin est joué par John Cusack (Identity, Con Air), qui interprète son rôle à merveille. Il offre une solide prestation. On peut aussi y voir Samuel L. Jackson, qui est très peu présent, mais il offre lui aussi une bonne prestation. Son personnage m’a fait pensé, au barman? dans The Shining. Personnellement, j’ai trouvé que les effets visuels très bien réussis. La méthode de nous montrer les morts était excellente. Ce ne sont pas des fantômes, comme nous sommes habituer des voir, du moins le réalisateur nous les montrent de manière différente.



Le seul petit bémol au film, c’est le fait de vouloir trop montrer la vie familiale dramatique de l’écrivain. Ces quelques petits moments viennent parfois couper le rythme du film. Mais, ce n’est qu’un léger détail, car dans son ensemble, 1408 est vraiment excellent. 1408 est une autre très bonne adaptation, basé sur une histoire de Stephen King. Que ce soit le réalisateur, les scénaristes ou l’acteur principal, tous on fait leur part pour que le film soit très bien réussi. Un film qui mérite d’être vu!

Note: - 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Mar 1 Avr 2008 - 21:55

Un très bon film d'horreur, en effet, servi par un John Cusack pas aussi pertinent que dans Identity mais tout de même convaincant. Ce qui m'a surtout plu, c'est le fait que 1408 ne s'arrête pas aux clichés habituels (tout aurait pu se terminer lorsque Enslin se remet de sa noyade) mais les scénaristes ont toujours cherché à aller plus loin.

Il a été très bien reçu lors du Festival Américain de Deauville 2007. Je sais, j'y étais ! Smile

Je posterai ma critique dès que j'aurai moi-même fait les photos.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Machiavel
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 35
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Mar 1 Avr 2008 - 22:16

Je n'ai pas trop aimé No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Mar 1 Avr 2008 - 22:17

Ah ouais, why ?

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Machiavel
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 35
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Jeu 3 Avr 2008 - 1:01

ArPaNet a écrit:
Ah ouais, why ?
Je n'ai pas réussi à rentrer dedans.
Autant au début j'y étais mais une fois qu'il est entré dans cette fameuse chambre là je n'ai plus aimé.

Sinon tu te mets au Franglais XF ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Jeu 3 Avr 2008 - 10:52

Cigarette Smoking Man a écrit:
Sinon tu te mets au Franglais XF ? lol!

Oueah, ça pourrait être nice, dude ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Ven 26 Sep 2008 - 17:10


La Chambre 1408 (1408) – 2007

Réalisé par Mikaël Håfström
Écrit par Scott Alexander, Matt Greenberg & Larry Karaszewski

D’après la nouvelle de Stephen King
Musique de Gabriel Yared
Avec John Cusack, Samuel L. Jackson, Mary McCormack, Andrew Lee Potts, Kim Thomson, Len Cariou


Stephen King n’est pas mort et ses adaptations cinématographiques ne sont pas toutes vouées à devenir des téléfilms de basse qualité. Comme le prouve ce 1408, un film d’horreur non révolutionnaire mais intense et redorant le blason du père de Carrie. Pour résumer, Michael Enslin parcourt le pays à l’affût de lieux hantés et de manifestations surnaturelles. En réalité, l’écrivain réduit le paranormal à la croyance et la crédulité des gens qui s’en disent témoins. Du moins, jusqu’à ce qu’il pénètre dans la chambre 1408 de l’hôtel Dolphins. Depuis sa construction, des dizaines de personnes y ont trouvé la mort, et ce dans des circonstances sordides. Tout d’abord amusé par le déroulement des événements, Enslin va peu à peu connaître la terreur.
Tiré de la nouvelle éponyme du recueil Tout Est Fatal (Everything’s Eventual), 1408 ressemble à première vue à un mélange entre Misery (la séquestration d’un écrivain), Cat’s Eye (le parcours sur les rebords du building), et Shining versions Stanley Kubrick (impressions de déjà-vu, exploitation de l’immensité des couloirs de la bâtisse) et Mick Garris (chambre mystérieuse et interdite dans l’enceinte d’un hôtel, apparitions flashes-back, etc.). Qui plus est, 1408 se voit traversé par les leitmotivs de son auteur : l’écrivain alcoolique ne se remettant pas de la perte de son enfant, dont le quotidien brisé est rattrapé par des fantômes et des démons internes...

Mais, derrière des aspects conventionnels, l’œuvre de Mikaël Håfström dissimule un film d’horreur à la fois surprenant et divertissant. Après une première partie axée sur la comédie et la dérision (où Michael Enslin se moque ouvertement des légendes de fantômes), 1408 nous réserve un deuxième acte à l'angoisse latente, décrivant aussi bien l’enfoncement du personnage dans les abysses de la folie que l’emprise et la terreur exercées par la chambre d’hôtel sur l’écrivain. Jusqu’à ce final qui aurait pu se contenter d’un élément prévisible, banal, mais va, au contraire, au-delà de nos attentes pour se conclure sur un twist poignant, beau comme effrayant. Parcouru de rebondissements tantôt flippants (le surgissement du spectre armé) tantôt convenus (l’« éveil » de l’écrivain à l’hôpital), le récit pourrait sembler assez confus de prime abord mais absorbe le spectateur lentement en son sein – malgré une certaine tendance à partir en roue libre et à verser dans des situations intéressantes mais soit démesurées soit capillotractées.

Outre l’intarissable talent de Stephen King pour nous faire frissonner et le travail exemplaire fourni par les 3 scénaristes, 1408 sait tirer profit de la performance de ses acteurs – un John Cusack aussi excellent qu’à l’accoutumée, un Samuel Jackson foutrement étonnant – et de la somptuosité de son score musical (mêlant sons grinçants, chansons d’antan et partitions horrifiques convenables). Si Mikaël Håfström fait montre d’une créativité et d’un talent trop modérés, la réalisation de 1408 jouit principalement d’effets spéciaux haut de gamme, de décors à la fois fabuleux (la chambre « glacée ») et glauques (les décombres de la pièce).
En définitive, 1408 surprend là où on ne l’attendait pas vraiment. Le métrage de Mikaël Håfström nous rappelle avec force quel brillant écrivain est Stephen King et que le 7e Art n’a pas fini de s’inspirer de son génie. Et vous, que pensez-vous de La Chambre 1408 ?

Note : 15.5/20

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Jeu 5 Nov 2009 - 18:41

À propos de la fin du Director's Cut...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Jeu 5 Nov 2009 - 20:03

Et quelle fin préfères-tu au final ?

Perso, je pense que je préférerais la version cinéma.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La Chambre 1408   Jeu 5 Nov 2009 - 21:15

ArPaNet a écrit:
Et quelle fin préfères-tu au final ?

Perso, je pense que je préférerais la version cinéma.

Je préfère la version cinéma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chambre 1408   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chambre 1408
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre 1408
» Chambre 1408
» [Cinema]Chambre 1408
» 1408 (2007, Mikael Håfström)
» [Chandernagor, Françoise] La chambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: