ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 God Bless America (2012) de Bobcat Goldthwait

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: God Bless America (2012) de Bobcat Goldthwait   Dim 9 Sep 2012 - 16:44



Écrit & Réalisé par Bobcat Goldthwait
Musique de Matt Kollar
Avec Joel Murray, Tara Lynne Barr, Melinda Page Hamilton, Mackenzie Brooke Smith, Rich McDonald, Maddie Hasson, Larry Miller, Dorie Barton, Aris Alvarado


SYNOPSIS
Seul, sans boulot, gravement malade, Frank sombre dans la spirale infernale d'une Amérique déshumanisée et cruelle. N'ayant plus rien à perdre, il prend son flingue et assassine les personnes les plus viles et les plus stupides qui croisent son chemin. Bientôt rejoint par Roxy, lycéenne révoltée et complice improbable, c'est le début d'une équipée sauvage, sanglante et grand-guignolesque sur les routes de la bêtise made in USA.


Découvert au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2012EN COMPÉTITION



CRITIQUE EXPRESS

Subversif, irrévérencieux, osé, jusqu’au-boutiste, extrême, décomplexé, sulfureux… Les superlatifs manquent pour qualifier le côté rentre-dans-le-lard et hautement jouissif du God Bless America de Bobcat Goldthwait. Renvoyant à la gueule des Etats-Unis ses tares les plus abjectes (surmédiatisation, échec parental, enfance-reine, narcissisme exacerbé, lavage de cerveau télévisuel, manipulation des masses, idéologie omnipotente, cruauté, intolérance et bêtise sans nom), God Bless America fera sans conteste grincer des dents les patriotes de la bannière étoilée, qu’ils soient républicains (la dynastie Bush et sa politique puritaine en prennent pour leur grade) ou démocrates (Obama a droit à un « joli » portrait), pro-avortement ou pro-catholiques, homophobes ou métrosexuels, beaufs ou bourgeois.

Bobcat Goldthwait livre un spectacle aussi violent qu’orgasmique, où personne n’est épargné, que ce soit par la parole (le discours du protagoniste avec son collègue de bureau est un pamphlet savoureux contre la bêtise humaine et fait sincèrement plaisir à entendre) ou par les actes (ça flingue à tout-va et le sang gicle généreusement). De manière directe ou indirecte, intentionnelle ou non, God Bless America rappelle ou cite volontiers C’est Arrivé près de chez vous, Postal, le jeu Grand Theft Auto, Red State, Reservoir Dogs, Bonnie & Clyde, Taxi Driver, Pulp Fiction ou même Office Space (35 heures, c'est déjà trop par chez nous).

Bref, voilà un vrai régal pour les yeux et la tête !



NOTE : 16/20

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
God Bless America (2012) de Bobcat Goldthwait
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Salle des Tortures-
Sauter vers: