ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Office (U.S.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:31


Saison 1
(2005)

Une première saison qui tâtonne encore un peu mais qui marque des points. Michael Scott ― le personnage de Steve Carell ― tend à trop copier celui de la série britannique (au niveau du look, de l'attitude). La dualité entre Jim et Dwight prête déjà à sourire mais demeure discrète. Le générique sent la séquence improvisée et ne convainc pas vraiment (hormis le plan final). Avant tout, les scénarii s'avèrent un peu trop "légers", les histoires pâtissent généralement d'intrigues peu développées et on a un peu l'impression de patauger dans la semoule à mesure que les épisodes avancent. En revanche, la tension sexuelle entre Pam et Jim séduit d'emblée, tout comme les nombreux gags qui parsèment, à foison, les six épisodes de cette première saison.
Bref, une saison douce-amère, que l'on prend tout de même plaisir à découvrir mais qui ne volera de ses propres ailes que la saison suivante.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:42


Saison 2
(2005-2006)

Dans la continuité de la précédente, cette seconde saison continue à chercher ses repères, à bien cibler ses personnages, leur personnalité comme leurs enjeux. Il faudra donc passer les premiers épisodes pour que la série vole enfin de ses propres ailes, oubliant son modèle britannique pour trouver son identité propre. Un exploit permis par des scénarii mieux travaillés, non seulement en terme de gags mais surtout en matière d'histoire et d'intrigues (chaque épisode a un début et une fin propre, plutôt que de commencer sans jamais terminer).

Des scénarii qui cessent aussi de survoler la psychologie des protagonistes. À ce titre, les duels entre Dwight et Jim sont à mourir de rire, notamment grâce à l'approfondissement barré du fermier allemand et à ses démarrages au quart de tour. De même, la tension amoureuse au sein du triangle Pam-Roy-Jim n'a jamais aussi bien fonctionné (et ne fonctionnera d'ailleurs pas mieux, par la suite). Avant tout, ce sont les personnages secondaires qui gagnent à être connus : Kelly la pipelette, vivant à travers le monde des people, en pinçant pour Ryan qui, lui, ne cherche qu’un plan-cul ; Kevin, légèrement porté sur le sexe ; Meredith et sa tendance à boire avec excès et à s’exhiber ; Angela la comptable coincée, entretenant une liaison secrète avec Dwight ; Creed, le psychopathe en dormance ; Phyllis, gentille en apparence mais dissimulant une vraie peau de vache ; Oscar, en plein coming-out ; Stanley… et ses mots croisés !

Sans aucun doute, cette seconde saison de The Office constitue ― avec la suivante ― l’un des meilleurs segments de la série.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:45


Saison 3
(2006-2007)

Cette troisième saison avait tout pour se casser la gueule ― et pour faire chavirer la série ― à cause d'un bouleversement organisationnel majeur : le départ de Jim puis de Roy, l'arrivée de nouveaux personnages (Karen, Andy). Pourtant, les auteurs de The Office réussissent là un tour de force : signer l'une des meilleures saisons ― si ce n'est la meilleure ― de la série !

Même si le duo Jim-Pam manque un peu, la découverte d'une nouvelle filiale et le développement des personnages secondaires parviennent à rehausser la barre et convainquent pleinement. Les gags fonctionnent d'enfer et les scénarii permettent, encore une fois, de faire progresser la série de plusieurs bonds en avant.

Seul regret : que les prologues/épilogues auparavant rattachés à l'épisode ne soient plus que des sketches bonus, généralement indépendants du reste de l'histoire. Résultat : le début nous met parfois l'eau à la bouche (le travestissement de Jim en Dwight ― et inversement ―, les déguisements de Halloween, sont à mourir de rire) mais ne s'avère finalement être que de la poudre aux yeux. Dommage... d'autant que rares seront les épisodes ultérieurs à faire coïncider prologue et histoire principale.

Ces petites faiblesses mises à part, cette troisième saison garantit des instants de pur fou rire. Comme toujours, la saison a du mal à trouver son rythme en début de parcours (les premiers épisodes sont drôles mais restent moyens) mais le reste finit toujours par convaincre !

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:47


Saison 4
(2007-2008)

Survenue en pleine grève des scénaristes, cette quatrième saison est marquée par une surabondance d’épisodes de 40 minutes. De quoi mettre les bouchées doubles en matière de blagues et d'histoires absurdes ? Absolument pas ! Étirés, poussifs, rarement drôles (c'est à peine si l'on esquisse un sourire), ces « longs » épisodes font patauger la série dans la semoule et ennuient sérieusement le spectateur qui, un temps donné, hésite à poursuivre la découverte des épisodes suivants.

L'autre tare de cette saison revient au fait d'avoir lentement tourné le dos aux péripéties du bureau pour se consacrer davantage au quotidien et à la vie privée des personnages. Il est certes sympathique de découvrir la ferme de Dwight, de voir comment Jim et Pam vivent leur vie de couple « officielle », mais toute la force de la série se situe dans les bureaux, non en dehors !

Qui plus est, les personnages commencent à entretenir des relations et à emprunter des voies jurant avec celles précédemment établies. Ainsi, Jim et Michael deviennent trop intimes, ce qui amène le premier à ne plus casser le second. De même, comme Angela a mis fin à sa relation avec Dwight, ce dernier entre dans une phase de dépression — tout sauf amusante ! — et trouve du réconfort dans les bras de Jim ! Une absurdité, donc, au regard des relations autrefois entretenues par les deux protagonistes.

Bref, on sent que les auteurs sont à court d’idées, qu’ils ne savent pas trop comment combler leurs épisodes et qu’ils raclent donc les fonds de tiroirs pour faire jouer les acteurs (et non faire vivre les personnages !). Bien heureusement, la série parvient à sortir la tête de l’eau à mi-parcours, précisément où elle abandonne le format de 40 minutes pour celui de 20 minutes. Dès lors, la magie opère à nouveau, les gags redeviennent percutants et les histoires retrouvent de leur superbe (comme de leur cohérence).

Quoi qu’il en soit, le « mal » est déjà fait et rien ne pourra jamais rattraper les énormes bévues commises en début de parcours…

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:50


Saison 5
(2008-2009)

Après une saison 4 pauvre de 14 épisodes, les scénaristes mettent les bouchées doubles et accouchent de 26 épisodes ! Et pas des moindres puisque, sur la même lancée que la fin de la saison 4, les auteurs nous balancent une palanquée de gags et de situations cocasses, tous plus tordants les uns que les autres — même si, une fois n’est pas coutume, le début de la saison a parfois du mal à trouver son rythme. On ne sera donc guère surpris de constater que les meilleurs épisodes se situent en bout de course, avec des titres comme Cafe Disco, Casual Friday et Company Picnic (où Michael et Holly se retrouvent, le temps d’un sketch explosif !).

En outre, les auteurs de la série parviennent — comme ce fut le cas pour la saison 3 — à un tour de force admirable : faire partir puis revenir Pam avant qu’elle ne reparte et ne revienne une fois de plus, faire démissionner Michael Scott pour l’intégrer dans une nouvelle structure ! Le pari semblait fou et, pourtant, ils l’ont fait ! C’est ainsi que nous découvrons la Michael Scott Paper Company (ce qui nous vaut un générique d’introduction hilarant), qui ne vivra hélas qu’une poignée d’épisodes.

En revanche, cette cinquième saison abandonne hélas son apparence de documentaire d’autrefois pour emprunter un style plus classique, où les protagonistes s’adressent rarement à la caméra et font comme si elle n’était pas là. Du coup, on sent les réalisateurs un peu essoufflés et dépassés par les événements puisqu’ils en viennent à oublier ce qui faisait toute l’originalité et toute la puissance de la série. Malheureusement, cette erreur de parcours ne sera jamais rattrapée par la suite…

En conclusion, cette saison 5 est marquée par de très bons éléments mais aussi par des épisodes un peu moins convaincants. Résultat : ce cinquième segment de The Office s’oublie assez facilement et déçoit quelque peu. Il en faudrait cependant plus pour faire décrocher le spectateur !

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:52


Saison 6
(2009-2010)

Décevante serait sans doute le meilleur qualificatif pour décrire cette sixième saison ! Contrairement aux séries précédentes, cette saison démarre en fanfare pour s'essoufler en cours de route puis s'enliser dans une routine peu convaincante. Ainsi, le double épisode consacré au mariage de Jim et Pam est un pur délire, plutôt fidèle à l'esprit de The Office. De là aboutit une idylle entre Michael et la mère de Pam, ainsi qu'entre Dwight et une cousine - qui sera réactualisée dans les derniers épisodes pour finalement être complètement abandonnée ! - qui, à nouveau, bouleversent la relation qui unissait Michael à ses employés ; ce qui n'est pas pour satisfaire le spectateur nostalgique des débuts de la série.

D'autres changements s'avèrent hélas dans la même mouvance : l'épisode The Banker ne sert strictement à rien puisqu'il compulse des séquences vues dans des épisodes précédents. La promotion de Pam en commerciale modifie radicalement sa place au sein de la série - au passage, il semblerait que l'actrice ait eu recours à la chirurgie esthétique, en résulte un visage lissé loin de sa beauté naturelle d'avant. Dans le même ordre d'idées, la promotion de Jim en tant que co-directeur puis celle de Darryl en tant que commercial sont loin de nous satisfaire : d'un côté, Michael et Jim abandonnent définitivement leurs relations d'antan ; de l'autre, adieu les détours par l'entrepôt ! Même l'accroche finale apparaît bien faiblarde par rapport aux saisons précédentes (rappelons qu'on apprenait la grossesse de Pam à la fin de la saison 5 !).

De manière globale, la majorité des épisodes peinent à nous faire rire, réussissant de temps à autre à nous décrocher un sourire en coin... Sans trop de surprise, c'est l'épisode réalisé par Rainn Wilson (The Cover-Up) qui se révèle le plus fidèle aux délires d'autrefois et qui nous convainc le plus. Certes, cette saison 6 se suit tout de même avec plaisir et intérêt mais elle commence tout de même à sentir le sapin... Espérons que la suite relève le niveau !

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 31
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   Dim 25 Déc 2011 - 19:54


Saison 7
(2010 - 2011)

Nous y voici, l’événement le plus redouté par la plupart des fans de The Office est hélas arrivé : après sept années de bons et loyaux services, Steve Carell ― soit l’inénarrable Michael Gary Scott ― quitte définitivement l’aventure. On aurait pu penser la série tuée dans l’œuf à cause de cette nouvelle… À notre grand étonnement, ce départ apporte un véritable vent de fraîcheur à une série mal en point depuis plusieurs saisons !

Il faut croire que les auteurs de The Office se sont, au fil des années, trop appuyés sur le personnage de Michael Scott, ce qui a conduit la série à s’essouffler et le protagoniste à trahir sa personnalité d’origine. Pour preuve, l’épisode Threat Level Midnight dans lequel Michael Scott boucle enfin son court-métrage, qu’il pense être le meilleur film d’action jamais créé. L’idée en soi est plutôt bonne dans le sens où, d’une part, on rappelle que l’on fait tout sauf travailler à Dunder Mifflin et, d’autre part, cela permet de faire apparaître les anciens personnages récurrents de la série (Jan, Karen, la mère de Pam…). Hélas, le fait que Michael prenne conscience de la médiocrité de son œuvre et se satisfasse du plaisir éprouvé par les membres du bureau souligne combien le manager a changé et évolué ― trop positivement (où est donc passé ce Michael si maladroit ?).

Face à ce constat, il n’est guère étonnant que les trois derniers épisodes de la saison ― faisant directement suite au départ de Steve Carell ― s’imposent comme les meilleurs du lot, en particulier l’hilarant Dwight K. Schrute, (Acting) Manager dans lequel le fermier allemand (re)prend enfin les rênes du bureau ! En plus de nous offrir la brève apparition de Jim Carrey, la recherche d’un nouveau manager propulse, elle, The Office vers de nouveaux horizons et donne une furieuse envie de découvrir la saison suivante. La série aurait-elle enfin trouvé un nouvel équilibre ? Réponse dans la saison 8 !

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Office (U.S.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Office (U.S.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Office 2008 mac
» open office ne s'ouvre pas
» [SOFT] SMART OFFICE: Suite office pour votre SmartPhone Androïd [Gratuit/Payant]
» [SOFT] GOOGLE DOCS : La suite office de Google pour Android [Gratuit]
» Office français du livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Sous-Sol-
Sauter vers: