ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crimes à Oxford (The Oxford Murders)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 24
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Crimes à Oxford (The Oxford Murders)   Lun 31 Jan 2011 - 2:44



"The only perfect crime that exists is not the one that remains unsolved,
but the one which is solved with the wrong culprit."
— Arthur Seldom

Outre, Elijah Wood (The Lord of The Ring) et John Hurt (Hellboy), ce qui demeure un incontournable. C'est de découvrir la plus récente réalisation de Álex de la Iglesia, surtout connu pour ses efforts sur The Day of the Beast et son film (The Baby's Room) de la compilation 6 Films to Keep You Awake. Ayant fait le tour des festivals depuis 2007, The Oxford Murders a pourtant pris un temps fou avant d'avoir une sortie officielle en Amérique du Nord. Quoi qu'il soit, le dernier thriller horrifique de Iglesia, avec son intrigue policière et ses théories mathématiques, avaient le privilège d'être très original. Inspiré du roman du même nom de Guillermo Martinez, un expert dans la logique mathématique. Le tout était sur la table pour fournir une histoire policière qui sortait des sentiers battues et des clichés. Au moment de voir le produit, je fus sans l'ombre d'un doute charmé et fasciné.

Étudiant en dernière année, transférer des États-Unis à l'Angleterre, pour l'Université d'Oxford. Le jeune Martin n'ait l'à-bas que pour une raison : rencontré son idole, le professeur Arthur Seldom. Accueilli par une famille, composée d'une mère désagréable et grincheuse et sa fille encore plus irritable qu'elle. Il fait également la rencontre, pendant une partie de squash, de Lorna, une jeune infirmière sexy. Ne réussissent pas à attirer convenable l'attention de Arthur Seldom, pendant un de ses cours. Martin décide de retourner dans son pays natal. C'est en tombent par hasard sur Seldom, qui venait rendre visite à sa vieille amie (qui est la femme qui loge. En plus du cadavre sans vie de la femme qui le logeait, qu'il décide de rester pour résoudre le crime. Seldom lui indique qu'il pourrait s'agir du premier meurtre d'une série, et ils présentent cette hypothèse à la police. D'abord, celle-ci porte le blâme sur la jeune fille de la victime, qui se nomme Beth. Mais Martin est persuadé de son innocence. Aider du professeur, Martin cherche certains indices dans le meurtre. C'est à ce moment, qu'ils se trouveront face à un tueur en série, qui après chaque meurtre, laisse un indice symbolique de mathématiques.

Êtes-vous un fan de romans policiers ? Si la réponse est positive, The Oxford Murders devait vous plaire. À défaut d'être un film sanguinolent ou horrifique. Le dernier film de Álex de la Iglesia offre suffisamment de moments de suspenses et de tensions pour divertir correctement l'auditoire. Iglesia offre une réalisation très élaborée, dont quelques plans-séquences et plans en contre-plongée. En fait, la réalisation, en plus des échanges entre Wood et Hurt, fait en sorte de tenir en haleine le spectateur, déjà très convaincu par l'intrigue. Les couleurs visuelles méritaient également une mention honorable. Elles marchent parfaitement avec le travail de Iglesia. Souvent le visuel est très sombre et avec des couleurs très déteintes, le tout marche parfaitement avec l'univers mystérieux et négatif de l'intrigue qui se développe. Les décors sont également responsables du fusionnement parfait entre la réalisation et la direction photo.

Certains se perdront sûrement dans les maintes discussions mathématiques et résolutions mises sur tableau, et tout ceci est compréhensible puisque le film est sans compromis et sera fait pour un public plus expert dans le domaine thématique du film. On pourrait même dire qu'il en perdra plus d'un dans cet élément si important dans son scénario. S'il faut y voir un certain mérite dans son thème, The Oxford Murders pourrait perdre quelques plumes en même temps. Personnellement, mes capacités pour les mathématiques sont assez limitées et le tout me paraissait légèrement étourdissant.L'enquête gagne en originalité grâce à ce seul élément, mais les explications sur les symboles auraient gagnés à avoir un meilleur développement. Encore là, c'est loin d'être un défaut quelconque et le scénariste réussit admirablement à faire tenir solidement la grande multitude d'éléments qui sont mis à l'avant.

Bien qu'il est ce léger détail boiteux, le métrage de Iglesia n'a pas vraiment de défaut en temps que tel. La fascination du personnage de Martin pour l'enquête menée par lui-même et son partenaire/professeur mérite vraiment le visionnement du film. Plus elle avancera plus le personnage de Wood perdra de ses moyens et son obsession grandira au fur et à mesure que le tout se concrétisera. La relation entre lui et l'infirmière ajoute un détail intéressant dans le scénario. Dans un sens, le tout pourrait paraître inutile, mais le personnage de Leonor Watling a tellement un bon développement qu'il serait idiot de dire que son personnage n'a pas grande utilité. Outre, l'histoire romantique qui apporte une bonne épice, The Oxford Murders peut également compter sur plusieurs revirements bien trouvés et qui changent à chaque fois la perception que le film donnait.

En parlent de revirements, les dernières minutes du film constituent le défaut majeur. Pour beaucoup de personnes les révélations finales seront bien trouvées et intelligentes. En ce qui concerne la personne responsable de cette critique, c'est tout le contraire. Ce qui avait l'air d'un très bon thriller, se conclut par plusieurs retournements combinés en un seul qui semblent plus que boiteux. Ce n'est pas comment c'est expliqué, mais la prévisibilité de ceux-ci. Puisqu'il montre des choses qu'on ne devrait pas voir à l'habitude, le film offre exactement ce que le spectateur se doutait depuis le début. Comme si les scénaristes avaient simplement fait ce qui était convenu. De plus, le tout semble plus que forcé dans son traitement. Décevant en somme !

Le défaut que je souligne vient aussi du fait que l'intrigue est tellement bonne que la finale ne pouvait que décevoir. Au final, le film tient quand même bien grâce à la prestation de Elijah Wood, qui depuis The Lord of The Ring a fait beaucoup de progrès et montre un acting encore une fois irréprochable. Au final, bien que certaines points m'aient déçus, je vous conseille fortement de découvrir ce dernier film de Álex de la Iglesia. Peut-être que vous vous ferriez avoir par le revirement final.

NOTE : 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
 
Crimes à Oxford (The Oxford Murders)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crimes à Oxford - Alex de la Iglesia
» Édition Oxford du canon en anglais
» "Crime à Oxford"
» Oxford vs Cambridge!
» The Oxford English dictionnary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: