ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Predator (1987) de John Mctiernan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 25
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Predator (1987) de John Mctiernan   Lun 5 Juil 2010 - 7:16


Qui ne connait pas Predator, ce film bourrin avec une grosse dose d'action ? Encore très culte de nos jours, Predator est un film qui possède deux grandes particularités, Arnold Schwarzenegger et le monstre mythique venu d'ailleurs qui porte fièrement le nom du film. Bien que je ne sois pas un fan de ce grand film d'action, une grande envie de le revoir m'est venue en tête. L'objectif n'était pas de faire un film d'horreur, ce qui n'empêche pas John Mctiernan d'avoir été le premier à offrir un antagoniste qui n'aura cessé de devenir populaire de nos jours. Encore faut-il que le résultat soit à la hauteur de la grande notoriété du film, ce qui n'est pas le cas. Au final, le film contient des hommes aux gros muscles, des coups de fusils qui sont tirés dans tous les sens, un air kitsch qui donne toujours autant le sourire et un monstre encore très fascinant et mystérieux ! Ça ne casse pas la baraque, mais ça fait la job.

Dutch (Schwarzenegger) et son équipe de commandos de missions à risque vont dans la jungle d'Amérique centrale. La mission de l'équipe est de libérer trois otages, dont un ministre, qui sont séquestrés dans un camp de rebelles. Sur la route, les commandos découvrent des corps atrocement mutilés de soldats, dont un qui était de leur unité. Après un long combat contre les rebelles, Dutch remporte la bataille, bien que les trois otages soient morts. Sur le chemin du retour, une chose semble les guetter de loin, une chose qu'ils ne peuvent voir et qui va commencer la chasse. De toute évidence, Dutch et ses coéquipiers ne seront pas les chasseurs, mais plutôt des proies qu'une créature invisible et sauvage veut prendre comme trophées.

Cette production d'action et d'horreur offre rapidement ses couleurs avec ses répliques cheesy, son duel de bras et Schwarzenegger qui joue le stéréotype de façon forcée. Cela n'est pas volontaire, mais Predator semble jouer beaucoup à l'auto-dérision dans sa première partie. Tous les stéréotypes des commandos sont ici poussés à l'extrême, ce qui donne quelques fous rires à voir ces commandos faire feu sur n'importe quoi ou dire des répliques qui sortent d'un film d'action cheesy des années ''80''. Bien sûr, il aurait été appréciable de mettre moins d'action et de se concentrer sur l'ambiance, mais la surveillance du prédateur sur chaque future victime n’est pas trop mal. Le scénario des frères Thomas est aussi très progressif dans son développement. Si en début de parcours le film plonge tête baissée dans l'action inutile, il en est tout autrement avec la dernière demi-heure, qui progresse vers un affrontement humain et extraterrestre des plus divertissants.

Puisque le film porte son nom, nous devons mettre notre grain de sel sur le prédateur. Cette créature venue d'ailleurs qui a été mise sur la terre uniquement (je dis bien ''uniquement'') pour combattre des gens aussi forts que lui. Cette thématique ne sera pas claire pour tout le monde, parce que, cette histoire est bien suggérée par les scénaristes qui l'approfondissent au fur et à mesure que son dévoilement physique se fait voir. Contrairement aux suites et cross-over qui vont suivre, Predator ne sur-utilise pas son méchant mythique. En réalité, le prédateur est une entité invisible pendant le 3/4 du film, ce qui lui donne un air mystérieux et effrayant en même temps. Cela aurait été bénéfique que ce monstre reste dans l'ombre, parce que justement c'est son dévoilement physique qui lui enlève tous charisme et de tentative d'être effrayant. En même temps, je n'ai jamais été fan de celui-ci, pas qu'il soit un méchant risible, mais il ne m'a jamais impressionné. Je ne comprends pas qu'il ait un suivi aussi culte, le mystère reste entier pour moi.

Les grandes répliques "one-liners" sont aussi de mises, comme la séquence culte où le prédateur enlève son masque, et que Schwarzenegger envoie un ''You're one ugly motherfucker'' ! Ce genre de répliques m'ont fait beaucoup rire. Bien sûr, ce genre de répliques grasses sont un peu fatigantes en bout de ligne, mais d'un autre côté, celle-ci donne un aspect encore plus cheesy à ce long-métrage. Il aurait été simplement plus appréciable de les mettre à des moments moins importants, de cette manière cela aurait été encore plus drôle. Les meurtres sont vraiment imaginatifs et parfois sanglants, surtout celui où un des soldats se fait éclater la tête par le laser avec cible rouge ! Sinon, j'ai apprécié que le réalisateur alterne souvent entre la vision normale et la vision à infrarouge du prédateur. Ça donne une ambiance vraiment horrifique.

Pour un premier film, Predator n'est pas vraiment un coup suprême, mais ça reste un résultat assez satisfaisant. Le simple fait d'avoir engagé un combat final entre Arnold Schwarzenegger et le prédateur était une bonne idée. Je n'ai pas de défauts à mettre sur la tête de celui-ci, mais j'aurais crié aux anges pour avoir plus d'horreur. En tout cas, je ressors diverti de ce mélange d'action et d'horreur fait à la sauce des films d'action Hollywoodiens !

NOTE: 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Predator (1987) de John Mctiernan   Lun 5 Juil 2010 - 23:12

Mulder a écrit:
Tous les stéréotypes des commandos sont ici poussés à l'extrême, ce qui donne quelques fous rires à voir ces commandos faire feu sur n'importe quoi ou dire des répliques qui sortent d'un film d'action cheesy des années ''80''.

Parfaitement d'accord !

Et c'est justement cet abus des clichés propres aux films d'action qui accentue, à mon sens, l'âge du film. Du coup, Predator a pris un sacré coup de vieux et fait parfois pitié, en dépit de son monstre légendaire...

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Machiavel
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 36
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Predator (1987) de John Mctiernan   Mer 25 Aoû 2010 - 14:52

Il est excellent ce Predator, de l'actionner cultissime ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Predator (1987) de John Mctiernan   Mer 25 Aoû 2010 - 19:02

Machiavel a écrit:
Il est excellent ce Predator, de l'actionner cultissime ! Very Happy

Mais c'est là aussi son gros handicap à mon sens : faire dans l'actioner bien marqué par les années 80 au lieu de verser dans le survival ou l'horreur pure, genres qui lui vont si bien dans sa seconde partie.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Machiavel
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 36
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Predator (1987) de John Mctiernan   Mer 22 Sep 2010 - 20:50

Le mélange est plutôt tempéré. Je ne m'en lasse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Predator (1987) de John Mctiernan   Mer 22 Sep 2010 - 21:40

Machiavel a écrit:
Le mélange est plutôt tempéré. Je ne m'en lasse pas.

En effet, c'est tempéré : les gros "boum-boum" couvrent la première partie, le survival la seconde. Mais je trouve que le mariage est difficile à passer.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Predator (1987) de John Mctiernan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Predator (1987) de John Mctiernan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Lieu de Culte-
Sauter vers: