ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Splice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 24
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Splice   Jeu 17 Juin 2010 - 6:07


Splice a été vraiment malchanceux dans sa commercialisation. Autant les affiches, les bandes-annonces et le concept avaient l'air génial, autant la publicité télévisuelle et le bouche-à-oreille n'ont pas été grandioses. C'est dans cette énorme indifférence que notre cher nouveau film de Vincenzo Nathali sort sur nos écrans. La première réaction du public (qui ne l'ont pas vu) est de comparer ce produit avec d'autres produits, ce qui est décevant quand on voit l'énorme originalité de son sujet. Peu importe la réception publique, Splice est vraiment un excellent film, et il a touché mes cordes sensibles. Ce qui n'arrive pas mille fois dans le cinéma horrifique, qui possède pourtant de très bons produits. Splice aura été mon initiation à l'univers de l'homme derrière Cube, et pour une première expérience, j'en suis estomaqué.

Clive et son épouse Elsa sont de célèbres scientifiques qui créent des spécimens pour leur laboratoire. Le but de la création est de prendre des anticorps des cobayes pour de nouvelles protéines. Leur création obtient un succès qui impressionne les membres d'une société qui veulent se servir de celle-ci dans un but strictement commercial. Le couple décide de proposer une expérience sur un cobaye avec des gènes humains. Bien entendu la demande est refusée, ce qui pousse le couple à mettre sur pied, dans l'ombre, le cobaye en question. L'expérience ne semble pas aboutir et plusieurs composants ont été testés. Alors que tout n'arrive pas à se concrétiser, l'un des composants est positif, ce qui permet de créer une créature spéciale. Celle-ci se nomme Dren, une créature crée à partir de gènes humains et d'autres-choses. Plus l'expérience évolue, plus le couple créer un lien puissant avec cette chose. Cette amitié n'aura que des conséquences funestes avec les démons intérieurs des scientifiques qui ressortent et de Dren qui n'arrête pas d'évoluer à des stades plus dangereux à chaque fois.

Vincenzo Nathali, Antoinette Terry Bryant et Doug Taylor n'ont pas fait que mettre sur la table un scénario mille fois vu. Il s'agit d'un scénario qui pousse son concept du clonage à son paroxysme en mettant en place des situations crédibles qui seraient envisageables dans une telle situation. L'égoïsme de nos deux scientifiques est vraiment très approfondi et montre comment ils peuvent prendre des décisions dangereuses pour faire avancer la science. En ce qui me concerne, nos deux scientifiques ont un développement qui marche très bien avec leurs personnalités différentes. Beaucoup vont avoir une certaine réticence envers le personnage de Sarah Polley, ce que je peux comprendre, puisque sa psychologie est coupée en deux, mais j'adore comment son comportement peut changer à l'improviste. Une part vraiment intéressante du gâteau revient à la longue déchéance du couple qui va prendre des décisions encore pire envers Dren, qui est devenue un avortement raté. Il n'y a que les 20 dernières minutes qui m'ont semblé de trop, elles ne sont pas mauvaises, mais j'avais apprécié le côté lent de l'œuvre. Pas que ce soit mauvais quand ça démarre, mais j'aime moins. Le scénario ne possède pas la perfection, mais l'histoire est vraiment captivante, surtout envers les moments où Dren fait des découvertes, l'actrice Delphine Chanéac ne s'est pas contenté d'offrir une bestiole tueuse, elle a offert une personnalité, des gestes et des expressions faciales personnelles à ce personnage.

Tant qu'à parler d'elle, Dren est vraiment un personnage sympathique. Bien que le scénario semble vouloir me faire détester celle-ci, je n'y arrive pas. Son personnage est beaucoup trop innocent pour attirer n'importe quelle haine. Bien que sa nature rende celle-ci dangereuse, elle possède une gentillesse qui donne le sourire. Les effets spéciaux sont vraiment épatants, ceux-ci se voyant peut-être, mais une fois entré dans le métrage ce sera le moindre de vos soucis. La technologie qui est utilisée donne de la crédibilité à Dren, tout en faisant en sorte que celle-ci ne nuise jamais à son physique. Il y a aussi, Adrian Brody (King Kong, The Village, Predators) qui interprète un personnage sympathique et qui tombe vers une folie compréhensible, mais aussi dérangeante. Bien que sa personnalité soit à première vue garochée, elle devient forte et entrainante après 20 minutes.

Malgré toutes ces qualités, c'est la réalisation qui entraîne réellement. Je savais que dès la première séquence, je serais vendu au film pour sa réalisation. Vincenzo Nathali ne fait pas que mettre une réalisation correcte, il offre quasiment le buffet chinois pour les yeux. Il offre des plans insolites, imaginatifs et souvent recherchés, Vincenzo est vraiment talentueux. Il est simplement dommage qu'il ne soit rendu qu'à quatre films, son potentiel est vraiment là. La direction photo se défend aussi avec des couleurs qui alternent parfaitement avec la réalisation, mais aussi l'histoire. Elle apporte au film, ce qu'un homme apporte à une femme ; un complément ! Tant qu'à mettre du complément, la musique, qui ressemble à une symphonie de Beethoven apporte une musique angoissante, rythmé et délicieuse pour les oreilles. Celle-ci apporte aussi une profondeur envers les émotions des personnages. L'effet est vraiment concluant et marche à la perfection.

Première expérience, premier coup de cœur et première satisfaction, ce film de Vincenzo Nathali me donne une grande envie de découvrir son entière filmographie ! Petite sortie cinéma qui passera inaperçue, Splice rentre quasiment dans mes sorties cinémas favorites !

NOTE: 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Splice   Jeu 17 Juin 2010 - 21:19

Mulder a écrit:
Splice aura été mon initiation à l'univers de l'homme derrière Cube, et pour une première expérience, j'en suis estomaqué.

Honte à toi de n'avoir jamais vu Cube, Cube² ni Nothing ! Very Happy

Ce Splice m'attire beaucoup mais je ne suis pas certain de tenter l'aventure au cinéma. J'attendrai sûrement la sortie DVD...

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 24
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Splice   Ven 18 Juin 2010 - 1:40

Citation :
J'attendrai sûrement la sortie DVD...

Dès que c'est un produit qui vaut le coup, tout le monde s'en fiche. Mais dès que c'est un nouveau Twilight, on enfile les dollars. Il ne faut simplement pas se plaindre que le cinéma manque d'originalité par après.

Ce n'est aucunement une atteinte envers toi, mais quelque-chose que je remarque souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Splice   Mer 13 Oct 2010 - 14:36

Splice de Vincenzo Natali - 12/20

Je suis très mitigé, envers le nouveau film de Vincenzo Natali. Autant j’ai trouvé que Splice avait un concept original, qu’Adrien Brody et Sarah Polley offraient de très bonne performance, que le tout était très bien mis en scène et que le film contenait de nombreuses scènes forts intéressantes, autant j’ai trouvé le film généralement peu captivant, parfois même ennuyeux, le final plutôt ridicule et aussi, que j’avais beaucoup eu de mal, à accrocher au style du film. Je sais, que ça peut paraître bizarre, mais malgré toutes les qualités que j’ai nommé, j'ai très moyennement apprécié Splice et ce n’est pas le genre de film, que je vais être tenté de revoir. Et, c’est bien dommage, car j’espérais de tout cœur, apprécier la nouvelle œuvre de Natali.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Splice   Mer 13 Oct 2010 - 21:51

John Doggett a écrit:
Splice de Vincenzo Natali - 12/20

Je suis très mitigé, envers le nouveau film de Vincenzo Natali. Autant j’ai trouvé que Splice avait un concept original, qu’Adrien Brody et Sarah Polley offraient de très bonne performance, que le tout était très bien mis en scène et que le film contenait de nombreuses scènes forts intéressantes, autant j’ai trouvé le film généralement peu captivant, parfois même ennuyeux, le final plutôt ridicule et aussi, que j’avais beaucoup eu de mal, à accrocher au style du film. Je sais, que ça peut paraître bizarre, mais malgré toutes les qualités que j’ai nommé, j'ai très moyennement apprécié Splice et ce n’est pas le genre de film, que je vais être tenté de revoir. Et, c’est bien dommage, car j’espérais de tout cœur, apprécier la nouvelle œuvre de Natali.

Je viens tout juste de le voir moi aussi et mon avis va tout à fait à l'encontre du tien !
À mes yeux, Splice explore son sujet avec inventivité, courage et perspicacité, sans jamais recourir à des lieux communs ou des absurdités. Les dimensions oedipiennes, amorales et éthiques soulevées par la naissance de cette créature sont abordées sans retenue et avec une certaine intelligence. Comme tu l'as mentionné, les acteurs offrent de très bonnes performances ; et Vincenzo Natali accouche d'une mise en scène inspirée, aidée par des effets spéciaux très convaincants.

Après, je comprends que tu n'accroches pas à l'esprit du métrage mais c'est vrai que c'est étonnant de relever autant de qualités et de ne pas embarquer dans l'histoire.
Sur ce point, en quoi le final est ridicule ?

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Splice   Mer 13 Oct 2010 - 22:08

ArPaNet a écrit:
Après, je comprends que tu n'accroches pas à l'esprit du métrage mais c'est vrai que c'est étonnant de relever autant de qualités et de ne pas embarquer dans l'histoire.
Sur ce point, en quoi le final est ridicule ?

Bah...on voit le final venir à cent milles lieues à la ronde. Dès le début du film, on peut prédire, comment le tout va se terminer. Alors que Splice était jusque-là un drame de science-fiction, le tout vire en film d'horreur. Un film de bestiole! Je me serais cru dans un le final de Species II.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Splice   Jeu 14 Oct 2010 - 21:40

Je te trouve dur avec Splice.

Spoiler:
 

Et je trouve que l'aspect horrifique colle plutôt bien au métrage. C'est un peu comme du Cronenberg. Si tu regardes La Mouche, le début est un mélange de romance, de science-fiction et de drame. Puis le ton se tourne de plus en plus vers l'horreur pure, toujours doublée d'une histoire d'amour.

C'est un peu la même chose, à mon sens, avec Splice. Le début lorgne du côté de la science-fiction, avec un soupçon de drame filial et amoureux ; puis la suite penche davantage du côté de l'horreur, toujours avec cette intrigue dramatico-romantique en arrière-plan.

Non, vraiment, je ne trouve pas que Splice soit un patchwork inconsistant ou un hybride dysharmonieux de plusieurs films, comme peuvent l'être de nombreuses productions de cette trempe.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Splice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Splice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Splice
» Splice
» [MU] Splice [DVDRiP]
» [Cinema] Splice
» SPLICE DENN POLYSTONE STATUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: