ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Cavaliers de l'Apocalypse (Horsemen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 25
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Les Cavaliers de l'Apocalypse (Horsemen)   Mer 24 Mar 2010 - 4:49


Après avoir vu à l'œuvre, Dennis Quaid dans Legion et Pandorum, j'avais très hâte de le voir dans ce nouveau film d'horreur avec lui en tête d'affiche. Cette fois c'était un film qui a fait beaucoup moins parler de lui, ce qui ne m'a pas encourager entièrement à voir Horsemen qui semblait avoir des ressemblances frappantes avec The Silent of the Lambs, Seven et toute la saga Saw. Ce qui n'annonçait pas juste du bon. Au final, ce film est vraiment un couteau à double tranchant qui offre autant, sinon plus, de défauts que de qualités. Ce qui est décevant, car si l'on enlève plusieurs grosses taches ce film avait une très bonne intrigue et de bons rebondissements pendant ses 10 ou 15 premières minutes. Ensuite, c'est la dégringolade d'absurdités et de temps morts interminables. Bon dieu que j'aurais voulu qu'il soit bon.

Aidan Breslin, un détective, a perdu sa femme dans un accident et depuis ce temps il n'est plus aussi proche de ses fils. Une enquête sur des meurtres d'une rare violence le mène vers une histoire complexe à propos des quatre cavaliers de l'apocalypse, cette piste semble possédée plus d'un suspect. Quand les quatre cavaliers (criminels) semblant avoir un lien avec Aidan, celui-ci ne se doute pas qu'il est une cible pour le plus puissant des quatre cavaliers qui semble ne pas être facilement trouvable. Quatre morts, quatre secrets, où cela mènera-t-il ? Viens et regarde !!!

C'est fou comment la première scène de ce film était parfaite, elle possédait une réalisation recherchée, une intensité remarquable et un mystère qui la rendait terrifiante... après cela, j'ai découvert avec un goût amère dans la bouche, que celle-ci n'était que de la poudre aux yeux pour berné son spectateur ! Ce qui est franchement dégelasse pour ceux qui vont l'adorer. Par après, il y a rien de bien spécial, l'intrigue semble être une copie de certains récents films de tortures, ce qui n'aide pas la cause. Le contenu en temps que tel n'a strictement rien d'intéressant, l'enquête n'est là que pour combler des troues énormes et le concept n’est pas suffisamment élaboré pour être vraiment captivant. Chaque fois que l'on embarque le scénario change complètement de direction et souvent ce n'est pas toujours intéressant le ton que ça prend. Bien que les 15 minutes avant la grosse dégringolade soient bonnes, disons que le film est trop lent et devient emmerdent pour ne jamais en sortir. Deux heures me semble trop pour ce suspense horrifique qui s'encombre tellement de cul-de-sac que l'on termine le film avec une profonde lassitude.

La crédibilité en prendra un coup avec son fameux tueur qui vous fera vite penser à Jigsaw, comme celui-ci, le tueur arrive à semer les polices et faire brûler avec un mécanisme avancé les preuves dans sa tanière. Ce genre de petits détails seront anodins pour certains, mais vous pouvez me croire que ce genre d'utilisations faciles ne fera que rendre le scénario encore moins consistant. Le scénariste Dave Callaham envoie tellement de revirements que l'on fini par s'écœuré de cette tempête dans un verre d'eau. C'est beau de vouloir offrir de belles morts, des liens entre les tueurs et l'enquêteur, un revirement final, des théories religieuses, des moments de suspens, mais quand on n'a pas le talent pour offrir autant de choix délicieux faudrait peut-être ne pas en mettre autant et ne faire que le strict minimum ? En tout cas, tous ses éléments avec un scénariste de talent auraient donné un superbe thriller horrifique, mais actuellement ce n'est que beaucoup trop de potentiel gâché et ternis. Par contre, les morts ne manquant pas d'imagination et sont très macabres et dégoûtantes. Ce qui donnera un bon passe-temps pour les fans à l'extrême des films de tortures.

Jusqu'ici le film était un petit film moyen, mais qui livrait la marchandise de façon correcte. Bien sûr, il faut toujours s'attendre à une énorme dégringolade finale (euh.. je veux aussi dire revirement final) qui va détruire le film de manière presque totale. Ben, le scénariste est arrivé à rendre sa finale tellement risible et mal envoyée, qu'on se sent frustré. Non, mais sans blague, comment peut-on croire que ce genre de finale est acceptable ou même à mettre en image. Le film tombe tellement bas qu'il arrive à faire oublier le petit côté ''fun'' qu'il avait réussi à remporter avec ses premières 1h35. Faut croire que faire dans l'absurdité semble être une grosse mode dernièrement, si le film avait opéré dans la voie qu'il a pris j'aurais été moins sévère, mais pas quand il prend une direction très logique. Au moins, le réalisateur Jonas Åkerlund offre toujours des plans recherchés et des couleurs qui donnent un style crade. Ce qui est déjà très bien pour le coup.

Dommage que Horsemen fasse appel à temps d'éléments décevants, il aurait pu être très bon. Au final, à cause de ses nombreuses bourdes techniques et dans son scénario, il ne donne pas la marchandise promise. Il est aussi décevant de voir un potentiel aussi énorme et un concept aussi intéressant, finir éparpillé dans un gros tas de n'importe quoi mal contrôlé.

NOTE: 7,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Les Cavaliers de l'Apocalypse (Horsemen)   Mer 24 Mar 2010 - 10:41

Encore une fois, Merci de me prévenir du désastre, je changerai de route si je croise Horsemen ! Very Happy

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
 
Les Cavaliers de l'Apocalypse (Horsemen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES CAVALIERS DE L'APOCALYPSE (Tome 2) FAMINE de Larissa Ione
» Cavalerie de l'apocalypse V8
» Le Cavalier de l ' Apocalypse
» Les cavaliers- The Horsemen-1971- John Frankenheimer
» Canon apocalypse alternatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: