ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Box

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 24
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: The Box   Mer 24 Fév 2010 - 6:40


Après avoir eu une sortie limitée au Canada, The Box sort finalement sur dvd et j’étais très impatient !! Ce petit film est inspiré de la nouvelle Button, Button de Richard Matheson (The Stir of Echoes) qui est peut-être une de ces moins connues, mais sûrement une des plus intéressantes de son fameux auteur. J'avais un très grand espoir pour cette adaptation qui réunie une brochette d'acteurs connus, un réalisateur qui ne demande qu'à avoir du succès et une histoire originale et déstabilisante, à la fois ! Par contre, pour aimer The Box, il faut avoir un esprit très ouvert et adoré les films intellectuels, car ce film est de façon surprenante, déstabilisant psychologiquement et frappe dur dans son absurdité. Ce qui est une qualité comme un défaut.

Norma et Arthur Lewis, un couple vivant dans une petite banlieue avec leur fils, sont pris par surprise un matin quand on sonne à la porte. Quand Norma va voir elle trouve un paquet, celui-ci n'a aucune identification et ne semble qu'être inoffensif, mais le contenu que Arthur et Norma trouvent dans celui-ci est tout le contraire. Le paquet contient un dispositif avec un petit bouton rouge, ce dispositif est accompagner d'une lettre qui indique que le propriétaire va venir faire une petite visite. Le jour de son arrivée, il offre deux options au couple ; la première est de ne pas appuyer sur le bouton et de refuser la proposition, et la seconde est d'appuyer sur le bouton et d'avoir un gros montant de 1 millions de dollars. Mais, le second choix est beaucoup moins amusant et nécessite la mort d'une personne, que le couple ne connait pas. Peut importe leur décision, s'ils prenant la seconde celle-ci aura des conséquences beaucoup plus grosses qu'ils ne l'imaginent...

Richard Kelly a pris une décision judicieuse en ne prenant que la base de la nouvelle et en faire ce qu'il voulait bien faire avec le reste. Sa vision est beaucoup plus développée et donne un aspect année soixante/soixante-dix qui lui va à ravir. Il faut dire que The Box s'assume entièrement dans son traitement et reprend tous les éléments des films de ces années-là pour en faire une satisfaction sur pellicule. De cette manière, les scènes où le méchant du film arrive sont accompagner de grosses musiques clichés, mais qui ne manquent pas de mordant et sont un délice pour les oreilles. Même la caméra possède ce petit visuel qui caractérise les vieilles œuvres que j'admire, chaque plan est bourré d'intensité, de silences étouffants et de symbolismes très subtils. Mais, c'est réellement la direction photo qui donne un visuel aussi orgasmique, elle est tellement bien choisie qu'on rentre directement dans celle-ci pour être éblouie pendant toute la durée du métrage.

Les directions que prendra le scénario sont tous... imprévisibles, je n'ai jamais deviné les revirements ou les 180 degré que devait prendre le film. De cette manière mon esprit fut tellement déstabilisé par le changement des évènements, que la satisfaction de l'histoire était encore plus grosse. Kelly joue avec nous pendant plus de deux heures pour démontrer que la nouvelle... n'était rien comparativement à ce qu'il réservait. Ceux qui n’aiment pas les films subjectifs vont détester les multiples revirements de The Box, chaque scène sera analysée de la manière dont le spectateur le voudra bien. Cette technique sera aussi satisfaisante que frustrante pour vous, il suffit juste de voir si votre tolérance sera assez grande pour supporter les multiples claques sur la gueule que donnera Richard Kelly à son spectateur !!! Même la finale soulèvera beaucoup de questions et au final, le dernier plan est dur à comprendre (dans le bon sens du terme) et il vous faudra plus d'un visionnement pour en venir à une conclusion... compréhensible.

Bien que j'adore l'aspect thriller horrifique de ce film, c'est réellement quand il prendra son côté science-fiction que The Box deviendra complètement satisfaisant. Kelly rentre dans son univers habituel et démontre que le réalisateur de Donnie Darko et Southland Tales n'a pas perdu la main ! La deuxième heure rentre tellement dans un terrain surréaliste qu'on pogne à celle-ci, elle contient des séquences démentielles, imprévisibles et qui donne une éjaculation mentale, hors du commun. Les producteurs du film ont tellement investies dans les effets spéciaux et donner des libertés visuelles à Richard Kelly, que le résultat jette par terre. Bien qu'il emprunte à plusieurs genres à la fois, The Box se donne toujours le temps de développer chacun de ceux-ci et reste toujours cohérent dans son scénario.

Une véritable œuvre d'art sur pellicule, The Box m'a jeté par terre !!! Un film avec quelques défauts, mais qui démontre un potentiel à la limite de ce qu'il annonce. Je trouve judicieux que les concepteurs du trailer dévoilent que la base de l'histoire, pour surprendre autant les spectateurs, c'est une très bonne idée.

NOTE: 16/20


Dernière édition par Mulder le Jeu 25 Fév 2010 - 3:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Box   Mer 24 Fév 2010 - 20:30

Mulder a écrit:
il faut avoir un esprit très ouvert et adoré les films intellectuels, car ce film est de façon surprenante, déstabilisant psychologiquement et frappe dur dans son absurdité.

Faudrait pas pousser non-plus. The Box est recherché mais il ne s'adresse nullement à une élite ou quoi que ce soit.

D'ailleurs, je suis loin d'être aussi enthousiaste que toi, j'ai même été très déçu.

Les rebondissements sont trop grand-guignolesques pour être recevables et l'ensemble finit par s'emmêler les pinceaux à force de vouloir jouer la carte de l'intrigue complexe... pour un développement qui est finalement très conventionnel et relativement simpliste.

Un film clinquant, en somme, qui cherche à péter plus haut que son derrière.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: The Box   Jeu 25 Fév 2010 - 2:52

The Box de Richard Kelly


Synopsis: Norma et son époux mènent une vie paisible, dans une petite ville des États-Unis, jusqu'au jour où une mystérieuse boîte est déposée devant leur domicile. Quelques jours plus tard, se présente l'énigmatique Mr. Steward qui leur révèle qu'en appuyant sur le bouton rouge de la boîte, ils recevront 1, 000,000$, mais cela entraînera la mort d'un inconnu.



Quel film incroyable! Moi, qui aie adoré Donnie Darko et Southland Tales, j’avais bien hâte de voir The Box. Et, au final, ce fut un 115 minutes de pur bonheur. Dès les premières minutes, j’ai été conquis. L’histoire, écrit par Richard Kelly et basé sur la nouvelle de Richard Matherson, m’a énormément plu. J’ai été subjugué, du début à la fin, autant dans sa première que sa deuxième partie. J’ai trouvé le tout vraiment captivant, intrigant, surprenant, sombre et original. Richard Kelly livre un film vraiment impressionnant, qui rend hommage aux films des années 60-70, autant dans les détails (voitures, vêtements, décors, style de vie) que dans l’ambiance et la trame sonore, qui s’avère tous deux des plus inquiétantes. De plus, Cameron Diaz, James Marsden et Frank Langella livrent tous trois de brillantes performances. Bref, pour moi, ça été un véritable délice de visionner The Box, tout comme ça l’avait été avec Donnie Darko et Southland Tales. Donc, ceux qui sont fans des deux premiers films de Richard Kelly, je vous conseille sans hésitation The Box.

Note: 19/20

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: The Box   Jeu 25 Fév 2010 - 10:30

Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a d'éclatant dans The Box...

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: The Box   Jeu 25 Fév 2010 - 16:30

Bah...je pourrais te dire la même, pour Gamer!

Que ce soit Donnie Darko, Southland Tales ou The Box, je les adore tous les trois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Box   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Box
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: