ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Derniers Visionnages...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 37, 38, 39
AuteurMessage
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Mer 19 Aoû 2015 - 15:06

Corbo de Mathieu Denis - 19/20

Le cinéma Québécois s’aujourd’hui fait vraiment pitié. Un bon film pour une dizaine de mauvais! Et, heureusement, le Corbo de Mathieu Denis, inspiré de faits réels, fait partie de la catégorie des bons. Se déroulant en 1966, à travers le regard d’un jeune Québécois-Italien, qui peu à peu va s’impliquer activement dans le MLP et le FLQ, le réalisateur/scénariste développe un film politique intense, fort intéressant, prenant et portant à la réflection. On y voit beaucoup de liens, avec ce qui passe aujourd’hui. On ne nous montre pas seulement le bon côté de la cause à défendre, il y a aussi les conséquences. Les discours en voix-off sont vraiment très bon. Les jeunes acteurs, Anthony Therrien, Karelle Tremblay et Antoine L’Écuyer, sont excellent dans leur rôle. La réalisation de Mathieu Denis est très efficace, multipliant entre autre les travellings et les plans larges pour rendre ses scènes les plus intenses et attrayantes possibles. D’une durée de deux heures, on ne voit pas le temps passer. Corbo est un très bon film. Un véritable coup de coeur, montrant le meilleur du cinéma Québécois à tous les niveaux.


Burying the Ex de Joe Dante - 16/20

Bien que ressemblant étrangement à Life After Beth, j’ai tout de même bien apprécié ce petit film de Joe Dante. Mettant en vedette un excellent trio de jeunes stars, c’est-à-dire Alexandra Daddario, Ashley Greene et Anton Yelchin, Burying the Ex nous plonge dans une love story, dans laquelle un jeune homme, qui, après avoir tombé sous le charme d’une charmante jeune femme, voit son ex revenir d’entre les morts. L’humour noir est évidemment au rendez-vous, mais aussi, quelques scènes bien violentes et gores vers la fin du film.


Dredd de Pete Travis - 20/20

Revu Dredd de Pete Travis! Et, toujours aussi excellent, même meilleur que les précédentes fois! Une histoire somme toute simple, avec Juge Dredd et sa nouvelle recrue, Anderson, décidant d’affronter un puissant gang dirigé par une certaine Ma-Ma, le tout dans un très haut immeuble! Mais, un sacré divertissement! Un rythme haletant! Des scènes d’action ultra-violentes, avec des effets vraiment nice! Une ambiance vraiment folle! Le coup des grosses mitraillettes est juste trop dément. L’idée du pouvoir psychique d’Anderson est extra. La réalisation de Pete Travis est très inventive. Karl Urban, Olivia Thirlby et Lena Headey sont excellent dans leur rôle. Ainsi, j’ai adoré cette nouvelle adaptation du Juge Dredd. Un véritable plaisir du début à la fin!


Dark Places de Gilles Paquet-Brenner - 14/20

Une survivante du massacre de sa famille 30 ans plus tôt se joint à un groupe obsédé par la résolution de crimes, pour tenter de découvrir la vérité sur les évènements de ce terrible jour. Dark Places est une histoire basé sur un autre roman de Gillian Flynn, la même auteure que pour Gone Girl. Le mystère entourant le massacre nous tient plutôt en haleine. Par contre, le film tire quelques peu en longueur. Et, sinon, Charlize Theron et Christina Hendricks offre toute deux une très bonne performance. Le film du réalisateur français Gilles Paquet-Brenner est dans l’ensemble un bon thriller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Lun 24 Aoû 2015 - 4:33

Pitch Perfect 2 d’Elizabeth Banks - 15/20

Et oui, j’ai vu Pitch Perfect 2. J’avais trouvé très bon le premier opus, très drôle, avec une Anna Kendrick étincelante, une Rebel Wilson marrante et une jolie brochette de chansons. Concernant cette suite, j’ai plutôt bien aimé, mais ça ne vaut pas le premier film. Alors que Pitch Perfect était déjà une caricature, le 2 semble être une caricature du 1, faisant parfois dans le n’importe quoi. De plus, il y a comme un surplus de sous-intrigues, avec love story, multiples affrontements vocales, boulot, la recrue, etc. D’ailleurs, dans ce film, les Bellas, après avoir vu leur réputation prendre un dur coup, tentent de se refaire, en participant aux mondiaux d’A Cappella en Europe.
À part ça, les actrices sont toujours aussi sympas, surtout Anna Kendrick et Rebel Wilson. L’humour est évidemment au rendez-vous. Ça ne fait pas toujours rire, mais j’aime les gags avec Fat Amy, tout comme les répliques misogynes de John, qui n’ont aucun sens. Pitch Perfect 2 est une comédie musicale, qui ne vaut pas son prédécesseur, mais qui est quand même le fun à regarder.


The Dead Lands de Toa Fraser - 17/20

Sans être aussi excellent que ce que j’en attendais, j’ai tout de même trouvé The Dead Lands très bon. Un film sur les tribus Maoris, abordant leur culture, leurs traditions, leurs croyances, etc., tout ça à travers une confrontation entre deux tribus, alors qu’après avoir vu sa tribu quasi décimé et son père tué, le fils cherche vengeance, honneur et à restaurer la paix. Si, le déroulement de l’histoire est somme toute classique, le traitement est quand même intéressant. Les combats sont extrêmement brutaux. Les paysages de la Nouvelle-Zélande sont superbes. De plus, le fait, que le film ait été tourné en langue Maori, apporte un énorme plus.


Lake Placid vs Anaconda d’A.B. Stone - 14/20

Digne d’une production SyFy, ce film fait rencontrer les sagas Lake Placid et Anaconda, pour nous offrir un assez bon divertissement, bien marrant, sanglant et sexy. En fait, je crois, que Lake Placid vs Anaconda est une parodie, au vu de nombreuses scènes et de dialogues vraiment ridicule. En tout cas, l’histoire se déroule au Lac Placide. Les protagonistes de ce film constituent une société tentant de créer un elixir rendant immortel, mélangeant évidemment l’ADN des anacondas et des fameux crocodiles géants, un shérif, son adjoint et un agent de la faune, ainsi qu’une confrérie de filles. Sans surprise, il y a un sacré bordel, qui se produit et de nombreux morts. Malheureusement, l’histoire n’est pas des plus palpitante. Les scènes de morts sont assez ridicule, faisant ainsi bien rire. Les effets visuels sont assez merdiques, surtout ceux des anacondas. Les clichés sont extrêmement nombreux. Mais, on fait avec. Sinon, le vs arrive seulement après une heure, avec une scène plutôt cool. Et, le final laisse la porte ouverte pour une éventuelle suite. Au final, si dans l’ensemble, Lake Placid vs Anaconda est un mauvais film, il reste quand même le fun à regarder, grâce à son humour, son millième degré et ses petits culs et ses paires de seins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Jeu 27 Aoû 2015 - 21:28

Good Kill d’Andrew Niccol - 8/20

L’idée derrière le nouveau film d’Andrew Niccol est plutôt originale et porte à la réflexion, celle de tuer des gens en pilotant un drone à plusieurs milliers de kilomètres, mais aussi sur le terroriste. Et, Ethan Hawke dans le rôle principal est assez convaincant. Malheureusement, j’ai trouvé Good Kill pas très captivant, cliché, mal rythmé et redondant. J’ai eu l’impression de revoir et revoir les mêmes scènes pendant 100 minutes. Vol avec le drone. Explosion. Chicane avec sa femme. Balade en voiture. Et, ainsi de suite. Après le très mauvais The Host, le réalisateur néo-zélandais continue de décevoir. Mais bon, je garde toujours espoir. Niccol a quand même réalisé Gattaca et Lord of War.


Caligula de Tinto Brass - 17/20

Je découvre finalement le fameux film controversé de Tinto Brass, Caligula, dans sa version non-censurée (156 minutes), dont le producteur Bob Guccione a rajouté plusieurs scènes de sexe explicite. L’histoire de ce film retrace ainsi le court, mais terrible règne de cet Empereur Romain, mais aussi, sa chute. Une histoire qui m’a bien plu, malgré quelques petites longueurs. Malcolm McDowell est excellent dans le rôle-titre. Les scènes de sexe et de violence démontrent la folie de cette époque et de l’homme, tout comme la musique et les décors. Le final nous laisse sans voix. Ça vaut vraiment le coup de voir ce film. Je serais curieux de voir un film sur Caligula aujourd’hui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Mar 1 Sep 2015 - 18:03

Vu dans leur version cinéma!

The Hobbit: An Unexpected Journey de Peter Jackson - 19/20

Préquel à la trilogie de The Lord of the Rings, réalisé aussi par Peter Jackson et scénarisé par le trio Walsh/Boyens/Jackson, ainsi que Guillermo Del Toro, qui d’ailleurs devait réaliser la trilogie au départ! Après avoir suivi les géniales aventures de Frodon et ses amis, c’est autour de voir celles de Bilbon transmise au grand écran. Ce premier opus, intitulé An Unexpected Journey se révèle une très bonne introduction. On découvre à travers 170 minutes, la quête de Bilbon et de ses compagnons nains, leurs alliés (Gandalf, Elrond, Galadriel) et quelques-uns de leurs adversaires (Azog), tout en devant faire face à de difficiles situations. Le film nous offre ainsi de très bons moments et pas mal d’action, tel les histoires passées racontées, le segment avec les Trolls, l’attaque des Orques, la visite à Fondcombe, les géants de pierre, etc. Évidemment, le moment fort est la fameuse rencontre entre Bilbon et Gollum. À ça, on ajoute des décors et des paysages de toute beauté. Un humour parfois un peu trop enfantin, mais aussi délicieux par moments! Des effets visuels de premier ordre! Et, comme il l’a fait avec la trilogie de The Lord of the Rings, Howard Shore compose à nouveau une superbe trame sonore, tantôt rendant les scènes plus intenses, tantôt plus émouvantes, sans oublier le magnifique thème principal. Au final, The Hobbit: An Unexpected Journey n’est pas parfait, mais est une très bonne mise en bouche pour ce qui s’en vient.


The Hobbit: The Desolation of Smaug de Peter Jackson - 19/20

La quête de Bilbon, de Gandalf et des 13 nains se poursuit. De nouvelles embûches, de nouvelles confrontations et de nouvelles rencontres (Beorn, Bard, Legolas, Tauriel, le Roi Thranduil) vont ainsi avoir lieu. Avec Bolg et les Orques à leur trousse, Bilbon et les nains vont ainsi se retrouver à traverser la Forêt Noire et un énorme lac, pour enfin rejoindre la Montagne Solitaire et ainsi faire face à Smaug. Du côté de Gandalf, il va être contraint d’aller aux ruines de Nazgûl, pour y découvrir les activités du Nécromancien aka Sauron. Les scènes d’action de ce deuxième opus sont vraiment très bonne. On en retient le segment avec les araignées et le segment avec les tonneaux, et surtout, le dernier 30-40 minutes d’affrontement entre Bilbon, les Nains et Smaug. Comme dans le premier opus, les effets visuels extrêmement bien réussis. La musique est magnifique. Et, les décors et les paysages sont époustouflants. Un plus à cette seconde partie, c’est la diminution de l’humour, alors que le film est désormais plus sombre. Ainsi donc, on a droit à un deuxième acte, tout aussi prenant, surprenant et intense que le premier.


The Hobbit: The Battle of the Five Armies de Peter Jackson - 20/20

Conclusion de la trilogie! L’opus le moins long, mais aussi le meilleur! Le tout débute de manière très sombre, avec Smaug attaquant Lacville. L’occasion pour Bard d’accomplir son destin! La suite vient préparer le terrain pour l’affrontement entre les cinq armées (les Elfes, les Orques, les Loups Sauvages, les Nains, les Humains), nous faire voir la folie s’accaparant de Thorin et les humains de Lacville se remettant des derniers évènements, pour finalement nous offrir la bataille tant attendu. Et, cela nous vaut de nombreuses scènes à couper le souffle et des moments de bravoure. L’émotion est aussi au rendez-vous,
Spoiler:
 
, mais aussi, avec les au revoir. Perso, j’ai trouvé que la bataille de la Montagne Solitaire ressemblait quelques peu à celle du Gouffre-du-Helm du film Les Deux Tours. Sinon, le segment aux ruines de Nazgûl, réunissant Gandalf, Elrond, Saroumane et Galadriel, est juste énorme. The Hobbit: The Battle of the Five Armies conclut merveilleusement bien les aventures de Bilbon et ses amis les nains, et donne totalement envie d’enchaîner avec la trilogie du Seigneur des Anneaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Mer 9 Sep 2015 - 17:34

The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring de Peter Jackson - 20/20

Après avoir revu la trilogie du Hobbit dans sa version cinéma, je n’ai pas pu résister de revoir celle du Seigneur des Anneaux aussi dans sa version cinéma. Je me ferai certainement à l’automne ou au printemps les versions longues. Sinon, pour en revenir à ce premier opus, il est vraiment excellent et confirme, que cette trilogie est définitivement ma préférée. Je ne sais plus le nombre de fois, que j’ai pu voir chacun des trois films. Et, à chaque fois, ce fût un réel plaisir. D’une durée de trois heures, ce premier opus passe extrêmement vite, bien que ce soit l’opus d’introduction. Son rythme est effréné. Les scènes d’action sont nombreuses, tout comme les scènes émouvantes. Les diverses intrigues se mettent peu à peu en place. Le tout est supporté par une extraordinaire musique, des décors et des paysages à couper le souffle, des effets visuels des plus réussis, ainsi qu’un casting hors pair. The Fellowship of the Ring se résume à une intro qui met totalement l’eau à la bouche, à une succession de scènes plus merveilleusement les unes les autres, nous faisant découvrir Fondcombe, les mines de la Moria, Isengard, la forêt de la Lorien et l’Argonath, ainsi que de multiples personnages, tel Elrond, Arwen, Galdriel, Haldir et bien d’autres, à la formation de la communauté de l’anneau formé par Frodon Sam, Merry, Pippin, Aragorn, Boromir, Gimli et Legolas, ainsi que Gandalf, et à de nombreuses confrontations avec Nazgûls, Gobelins, Orques, Troll et Balrog. C’est sans oublier, Saroumane créant l’armée de Sauron. Au final, une première oeuvre qui sert d’introduction à une géniale trilogie, aussi marquante que les deux autres films.


The Lord of the Rings: The Two Towers de Peter Jackson - 19/20

Les membres de la communauté de l’anneau poursuivent leur route. On débute en force, avec Gandalf affrontant le Balrog, pour ensuite voir Frodon et Sam se diriger vers le Mordor, croisant Gollum et Faramir sur leur chemin. Du côté d’Aragorn, Gimli et Legolas, ceux-ci tentent de sauver Merry et Pippin des pattes des Orques et des Gobelins, mais leur destin va en décider autrement, suite à la rencontre d’Eomer et des retrouvailles avec Gandalf, prenant ainsi plutôt le chemin du Rohan, pour y retrouver Theoden et Eowyn. Tant à Merry et Pippin, ils vont faire la rencontre de Silverbarbe. Le dénouement de ce second opus va se dérouler au Gouffre de Helm dans une incroyable bataille opposant le Rohan et leurs alliés aux Uruk-hai de Saroumane, ainsi qu’en Isengard avec les Ents et Saroumane. Bien qu’offrant moins d’action, hormis la dernière heure, The Two Towers fait par contre beaucoup progresser les intrigues, nous faisant en même temps découvrir de nouveaux personnages. Le terrain est ainsi bien préparer pour l’opus final. Les qualités de The Fellowship of the Ring sont toujours bien présente, que ce soit niveau musical, décors et paysages, performance d’acteurs et effets visuels. Bref, une excellente suite!


The Lord of the Rings: The Return of the King de Peter Jackson - 20/20

The Return of the King conclut brillamment cette trilogie. L’intro est juste trop géniale, avec un segment sur le passé de Gollum, de son vrai nom Sméagol. Sinon, pendant trois heures et 20 minutes, on suit à nouveau Frodon, Sam et Gollum se dirigeant vers le Mordor pour détruire l’anneau, tout en devant faire face à de nouveaux ennuis, dont une certaine Arachne et un Gollum semant le désordre. Tant à Aragorn, Gandalf, Gimli, Legolas, Pippin, Merry, Eomer, Faramir, Theoden et leurs alliés, ceux-ci vont se préparer à l’affrontement final contre les forces de Sauron, l’occasion pour nous faire découvrir de nouveaux lieux. Tout est au rendez-vous dans ce dernier opus. Grosses scènes de combats! Moments de bravoures! Émotions! Décors et paysages époustouflants! La musique d’Howard Shore toujours aussi sensationnelle! Et, les scènes marquantes ne manquent pas, dont celles des attaques bien violentes sur la cité de Minas Tirith, la magnifique scène de l’arrivée des forces du Rohan pour affronter les Orques, le dernier affrontement fort intense et prenant, Frodon accomplissant sa tâche, et bien d’autres scènes. Quelle superbe conclusion, pour cette fantastique trilogie!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Lun 14 Sep 2015 - 2:37

Backcountry d’Adam MacDonald - 18/20

Tourné en Ontario et au B.C., Backcountry nous plonge dans un film assez réaliste d’un couple, qui partie faire du camping, vont se perdre en forêt et se retrouver confronter à un ours. Pendant une demi-heure, on nous fait découvrir ce fameux couple, merveilleusement bien joué par Jeff Roop et Missy Peregrym et très attachant, alors que la suite se consacre aux ennuis de notre couple. La tension va ainsi grimper. La première apparition de l'ours est sacrément intense, tandis que sa première attaque est vraiment folle et violente. Le déroulement de l’histoire m’a quelques peu surpris, mais m’a tout de même bien plu. La réalisation de MacDonald est excellente. Les paysages sont superbes. Et, j’ai vraiment adoré la musique des Frères Lumières. Certes, il n’y a pas beaucoup d’action dans Backcountry, mais c’est bien rythmé, intense, surprenant, dramatique et terrifiant.


Shocker de Wes Craven - 17/20

Il était vraiment loin dans mes souvenirs ce film de Wes Craven. Et, donc, ça été plaisant de le redécouvrir. L’idée de ce film est plutôt originale, avec un mélange de tueur en série, de rêves prémonitoires, de pouvoirs électriques et de possession de corps. Mitch Pileggi est génial dans le rôle du serial killer. Peter Berg est aussi très bon dans le rôle principal. Les meurtres sont vraiment violents. L’ambiance est nice. Il y a une bonne trame sonore rock. Certains effets visuels ont quelques mal vieillis, mais ce n’est pas trop pire à comparer d’autres films. Sans être un chef-d’oeuvre, Shocker est quand même un bon film dans la filmographie de Craven et vaut le visionnement.


Police Story: Lockdown de Sheng Ding - 16/20

Comme dit par plusieurs, ce film n’a rien à voir avec les premiers Police Story, malgré tout ça demeure un bon film. C’est très sombre. Jackie Chan est convaincant. La tension est généralement très palpable, l’action se déroulement majoritairement en huis clos. Les scènes d’action sont assez réussis, la meilleure étant celle du combat dans la cage, ainsi que le final. Par contre, c’est un peu long par moments. Le scénario est quelques peu brouillon. Et, les flash-backs nuisent parfois au rythme et à la tension.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Sam 19 Sep 2015 - 21:35

Poltergeist de Gil Kenan - 12/20

Le film de Gil Kenan est un remake correct du film de Tobe Hooper. L’histoire est classique et sans surprise. C’est gentillet, peu effrayant et assez prévisible. Malgré tout, il se regarde avec un certain plaisir. Les membres de la famille sont attachants. Il y a quelques séquences assez stressantes, tel celle avec l’arbre ou la perceuse. Les effets visuels sont plutôt réussis. Sérieux, je m’attendais vraiment à un très mauvais film, et le résultat m’a bien surpris.


Mad Max: Fury Road de George Miller - 20/20

Vingt ans après le troisième opus, Beyond Thunderdome, George Miller est de retour pour nous offrir une nouvelle suite à sa saga Mad Max. Et, quelle oeuvre! Un hallucinant road movie! Des scènes d’action à profusion et bien violente! Un rythme effréné! Des bagnoles incroyables! Un casting principal très bien interprété, et une multitude d’autres personnages fort originaux! Un décor époustouflant par son aridité! Une histoire à la fois simpliste, mais totalement prenante, excitante et originale! Des effets spéciaux sensationnels, permettant de nous offrir des scènes complètement folle! Et, une musique vraiment géniale, rendant cette oeuvre encore plus mémorable!


Alexander - The Ultimate Cut d'Oliver Stone - 18/20

Quatrième montage pour le film Alexander d’Oliver Stone! En 2004, il y a eu la version cinéma (175 minutes). À sa sortie en DVD, le film a eu droit à un director’s cut (167 minutes). Trois ans plus tard, en 2007, le film bénéficiait d’un nouveau montage, avec le final cut (214 minutes). Et, finalement, en 2014, le réalisateur nous offre l’ultimate cut (206 minutes). S’il n’y a pas grand différence entre cette version et la précédente, cela a quand même été un plaisir de revoir Alexander. Oliver Stone livre un excellent péplum. L’histoire est vraiment fabuleuse, nous racontant la vie d’Alexandre le Grand, et cela, avec des scènes dans le désordre. Donc, il est bien important de rester attentif au récit. De plus, malgré sa longue durée, le rythme est soutenu. Les acteurs font très bien leur travail, surtout Colin Farrell dans le rôle-titre, Angelina Jolie et Val Kilmer. Les scènes d’action sont vraiment bonnes. La confrontation avec l’armée indienne est particulièrement très violente. La musique est tant qu’à elle vraiment magnifique, tandis que les nombreux paysages sont tous plus superbes les uns les autres. Au final, une oeuvre qui vaut vraiment la peine d’être vu, dans sa version final cut de préférence.


Spy de Paul Feig - 16/20

Bon film parodique des films d’espionnage, version féminine! Melissa McCarthy est excellente dans son rôle. Les seconds rôles sont aussi très bon, que ce soit Jude Law, Jason Statham ou Rose Byrne. L’histoire, celle de retrouver une ogive nucléaire, multiplie les retournements de situations et est captivante. Les scènes d’action sont assez nombreuses et bien mise en scène. Les gags sont en général très drôle, dont certains surprennent. Par contre, le film est un peu trop long, dont la version allongée fait 130 minutes. Bref, Spy s’est révélé une bonne surprise. Je ne pensais pas vraiment l’apprécier. Ça fait bien passer une soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Mer 23 Sep 2015 - 20:35

Black & White: The Dawn of Assault de Yueh-Hsun Tsai - 17/20

Préquel à une série chinoise sortie trois ans plus tôt que le film, Black & White: The Dawn of Assault se veut un bon film policier, avec de l’action non-stop et assez violente, un rythme soutenu, une bonne dose d’humour, une histoire sympa et un très bon duo principal. Aussi, les effets visuels sont pas mal.


The Attic de Mary Lambert - 8/20

Petit film d’horreur réalisé par la même femme qui nous a offert Pet Semarary I & II. Ce film met en vedette Elizabeth Moss, futur vedette de Mad Men[/b], et dans un petit rôle, la superbe [i]Alexandra Daddario. L’histoire porte sur une jeune femme, qui après avoir emménagé dans une nouvelle maison avec ses parents, semble avoir des visions d’un esprit. Mais, elle va sembler être plus troublée qu’autre chose. Filmé à la manière d’un téléfilm, The Attic n’est pas des plus palpitant et effrayant. Malgré tout, le jeu d’Elizabeth Moss est quand même bon. Le film se laisse regarder, si on est pas trop difficile, mais il n’y a rien de mémorable.


The Killer de John Woo - 19/20

Il y a quelques années, j’avais découvert le génial Hard Boiled. Cette fois-ci, j’ai vu pour la première fois The Killer. Produit par Tsui Hark, scénarisé et réalisé par John Woo et avec Chow Yun-Fat dans le rôle principal, cette oeuvre est un excellent drame criminel hongkongais, dans lequel un tueur à gages essaient de survivre face aux tueurs de son ancien patron qui l’a trahi et à son arrestation par deux flics, tout en protégeant une chanteuse qu’il a accidentellement rendu aveugle. Contenant beaucoup de scènes d’action très violente et très bien exécutées, The Killer n’en demeure pas moins un drame très prenant, dû à la relation entre le héros et la chanteuse, mais aussi et surtout, avec la relation entre le héros et l’un des flics. Les acteurs sont brillant dans leur jeu. Ce film est évidemment un incontournable de John Woo, ainsi que du cinéma hongkongais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Lun 28 Sep 2015 - 3:32

Deep Impact de Mimi Leder - 18/20

Sorti en 1998, tout comme Armageddon de Michael Bay, Deep Impact est passé plutôt inaperçu. Réunissant une belle distribution avec des noms comme Robert Duvall, Elijah Wood, Morgan Freeman, Téa Leoni, Vanessa Redgrave, James Cromwell, Leelee Sobieski, Deep Impact se veut un bon film catastrophe, dans lequel une énorme comète risque de violemment percuter la terre. Au contraire de d’autres films du genre, celui-ci ne mise pas sur des images spectaculaires, mise à part dans les 10-15 dernières minutes, mais plutôt sur l’aspect humain. L’émotion est au rendez-vous. La tension est maintenu. Les acteurs jouent bien leur rôle. Très fan des films catastrophes, j’ai beaucoup apprécié ce dernier.


Insidious: Chapter 3 de Leigh Whannell - 12/20

Pour ce troisième chapitre, qui est une préquelle au deux autres opus, Leigh Whannell a décidé de le mettre en scène, première réalisation de sa part, et de le scénariser. Perso, c’est par curiosité, que j’ai voulu le voir, n’étant pas très fan des deux autres Insidious. Niveau histoire, c’est le même paterne que les autres films du genre. Un esprit maléfique s’en prend à des personnes, dans ce cas-ci, à une ado, et des spécialistes tentent de l’aider. Si, l’histoire n’a rien de bien originale, le film possède par-contre quelques scènes plutôt flippantes. Le casting est assez convaincant. La dernière scène est affreuse.


Tommorowland de Brad Bird - 12/20

Brad Bird, réalisateur de The Iron Giant et Mission: Impossible: Ghost Protocol, est de retour, pour nous proposer un film de science-fiction sensé être original. Un film qui réunit à l’écran George Clooney, Britt Robertson et Hugh Laurie. De prime à bord, Tommorowland est une production Disney, donc le film se veut assez enfantin, autant niveau histoire que humour, du moins dans sa première moitié, faisant penser par moments aux films Spy Kids, tandis que la seconde moitié est plus sérieuse, alors que le véritable sujet est abordé…la fin de la terre et l’espèce humaine. Ainsi, le film se veut très inégal, en plus de nous offrir un final très moralisateur. Aussi, les acteurs ne sont pas à leur meilleur. Clooney et Laurie sont très ordinaire, tandis que Robertson ne fait que crier. Il reste le visuel très sympa du second monde, et d’assez bons effets spéciaux. Au final, Tommorowland n’a rien de bien génial, expliquant ainsi son flop au box-office.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Dim 4 Oct 2015 - 2:00

We Were Soldiers de Randall Wallace - 17/20

Sorti en 2002, We Were Soldiers de Randall Wallace nous raconte l’histoire de la première grosse bataille des américains lors de la guerre du Vietnam, la bataille de la Drang. Mel Gibson est la star du film. Sans être aussi génial que plusieurs films sur la guerre du Vietnam, We Were Soldiers est tout de même un bon film, qui nous fait voir cette horrible guerre sous un oeil différent. Le film est très violent. L’histoire, bien qu’assez classique, est quand même intéressante. Le tout basé sur le roman du Lieutenant-Général Harold Moore et du journaliste Joseph L. Galloway. La musique rappelle par moments celle d’Apocalypse Now. Perso, ce que je regrette surtout de ce film, c’est que les personnages ne soient pas plus attachant. Donc, quand certains meurent, ce n’est pas aussi émouvant qu’espérer.


Witness de Peter Weir - 17/20

Réalisateur de peu de films dans sa carrière, Peter Weir nous a par-contre offert d’excellent film à chaque fois. Parmi eux Dead Poets Society, Fearless, The Truman Show et aussi, Witness. Dans Witness, Harrison Ford y joue brillamment un flic devant protéger une femme et son fils, tous deux Amish, après que le fils ait été témoin du meurtre d’un autre flic. Un film pas très conventionnel dans le genre! Certes, il y a une intrigue policière et quelques scènes d’action, assez violente d’ailleurs, mais le film s’attarde plus sur le monde de vie des Amish, la grande majorité du film se déroulant sur leur territoire.


Cape Fear de Martin Scorsese - 20/20

Remake du film de 1962, Martin Scorsese livre un véritable chef-d’oeuvre, réunissant à l’écran un casting vraiment génial, avec Robert De Niro, Nick Nolte, Jessica Lange et Juliette Lewis. Un thriller qui part sur les chapeaux de roue, et qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. Les prises de vue de Scorsese sont sensas, certaines rappelant les films de De Palma. L’histoire concerne un taulard, qui sort après 14 ans de prison, et décide de s’en prendre à son ex-avocat pour l’avoir mal défendu. Le film est intense, violent et complètement taré. Un vrai bijou cinématographie du génial Martin Scorsese!


Dog Day Afternoon de Sidney Lumet - 18/20

Basé sur un fait divers de 1972, l’excellent film de Sidney Lumet raconte l’histoire du braquage d’une banque impliquant deux hommes, qui va tourner en prise d’otages et en négociation avec la police, avec au milieu de ça, une histoire d’amour homosexuelle. Une histoire somme toute assez simpliste, mais brillamment mise en scène! De plus, la tension est des plus palpable. Et, Al Pacino est sensas dans son rôle, tout comme John Cazale, bien que ce dernier soit plus en retrait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Sam 10 Oct 2015 - 17:02

The Gallows de Travis Cluff & Chris Lofing - 4/20

La veille de la première d’une pièce de théâtre trois étudiants décident de démolir le décor, pour empêcher qu’elle ait lieu et éviter l’humiliation à l’un d’eux. Après avoir été pris de cours par une des actrices, les choses deviennent quelques peu étranges. Et nos quatre amis se retrouvent dans une sacrée merde. Malheureusement, malgré de bruyants effets sonores, des supposées scènes chocs et une réalisation avec caméra-embarquée, le film n’ait jamais effrayant. De plus, le casting est assez ordinaire. Dommage, car l’histoire est plutôt sympa, bien que prévisible. Donc, The Gallows est un film de la Blumhouse sans grand intérêt.


End of Days de Peter Hyams - 17/20

Ils ne sont pas légion les films d’horreur avec Arnold Schwarzenegger. End of Days est l’un de ceux-ci et vaut le coup. Mélange d’action et d’horreur, on nous plonge dans une lutte contre les forces du mal, alors que l’an 2000 approche à grands pas et possiblement la fin des temps, que Satan rôde dans le coin et qu’une jeune femme doit être sauvée, à défaut d’être tuée. L’histoire est ainsi donc intéressante. L’action ne manque pas, prenant malheureusement plus de place que l’horreur. Les effets sont vraiment nice. Et, Arnold Schwarzenegger joue bien son rôle, tout comme Gabriel Byrne, qui ici interprète Satan, alors que dans un même film du genre, Stigmata, il y joue un homme religieux.


Mary Shelley’s Frankenstein de Kenneth Branagh - 20/20

Produit par Francis Ford Coppola et co-scénarisé par Frank Darabont, Kenneth Branagh, réalisateur et acteur comme à son habitude, livre ici une excellente adaptation du roman de Mary Shelley. Une adaptation très Shakespearienne de ce drame horrifique! L’histoire est vraiment bonne. On y suit tantôt la vie de Victor Frankenstein, celui-ci tentant de faire évoluer la médecine, tout en vivant une passion amoureuse avec Elizabeth, tantôt la vie difficile de la Créature et la vengeance de celui-ci. Les acteurs jouent merveilleusement bien leur rôle, mise à part Kenneth Branagh, on y retrouve Robert De Niro dans le rôle de Frankenstein et Helena Bonham Carter en Elizabeth. Les effets spéciaux sont assez réussis, tout comme les effets maquillages. La reconstitution d’époque est fabuleuse. Enfin bref, le Frankenstein de Kenneth Branagh est définitivement un incontournable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Mer 14 Oct 2015 - 20:15

Pixels de Chris Colombus - 14/20

Avec Pixels, Chris Colombus (Home Alone 1 & 2, Harry Potter 1 & 2) nous offre un film d’invasion extra-terrestres, tout en livrant un vibrant hommage aux jeux vidéos des années 80 (Pac-Man, Donkey Kong, Galaga, Asteroids, Space Invaders, etc.). L’idée du film est le fun et originale. Les scènes d’action sont pas mal. Le casting est assez sympa, réunissant Adam Sandler, Kevin James, Michelle Monaghan, Peter Dinklage et Josh Gad, ainsi que de multiples guest stars. Par contre, le scénario de Pixels est assez classique et sans grande surprise. De plus, l’humour est assez ordinaire. Le film se regarde avec un certain plaisir, mais rien de mémorable au bout de la ligne.


Sicario de Denis Villeneuve - 20/20

Le réalisateur de Un 32 août sur terre en a fait du chemin. Deuxième film américain en moins de deux ans, Denis Villeneuve livre, avec Sicario, son meilleure film en carrière. C’est évidemment un avis personnel. Mais, ça été une sacrée claque le visionnement de ce chef-d’oeuvre au cinéma. Dès les premières minutes, on nous envoie du lourd, et c’est de même, jusqu’à la fin. Le trio principal Blunt/Del Toro/Brolin est tout simplement impeccable. Chacun apporte sa portion, rendant Sicario encore plus génial. Niveau réalisation, Denis Villeneuve est en tout point maitrisée. Ses prises de vues, entre autre celles aériennes, sont à couper le souffle. De plus, il sait faire grimper la tension avec un incroyable brio, amplifié par la géniale bande son de Jóhann Jóhannsson. Ses scènes d’action sont juste énormes. Et, si l’histoire peut sembler du déjà vu, avec cette tentative des divers agents américains de faire tomber des trafiquants de drogues, ici, elle nous plonge dans une traque peu ordinaire et des plus surprenantes. On nous tient tout au long sur le qui-vive. Au final, Sicario est une oeuvre, qui vous scotche à votre siège ou sofa, tellement elle laisse sans voix. En plus du film de l’année, c’est pour moi le meilleur film du réalisateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Lun 19 Oct 2015 - 4:48

Sudden Death de Peter Hyams - 16/20

Après m’être refait Witness l’autre semaine, je me suis attaqué à un notre film de Peter Hyams, Sudden Death. Un film avec Jean-Claude Van Damme, que je n’avais pas revu depuis un sacré bout. Ce film est une sorte de Die Hard dans un aréna. L’histoire est somme toute classique. Un groupe d’hommes armés prend en otage des gens importants, dans le but d’obtenir beaucoup d’argent. On ajoute à ça, un ex-pompier, travaillant dans l’aréna, se retrouvant à être un obstacle aux vilains, celui-ci prêt à tout pour sauver ses enfants et les spectateurs. Grâce à un bon suspense et de bonnes scènes d’action, Sudden Death nous fait passer un bon moment. JCVD s’en sort très bien. Par contre, ses scènes de baston sont plutôt limitées. Powers Boothe est toujours aussi convaincant en vilain.


The Stranger de Guillermo Amoedo - 15/20

The Stranger se veut un film de vampires différent de ce que l’on voit d’habitude. Produit par Eli Roth, ce drame d’horreur, plus drame qu’horreur d’ailleurs, nous plonge dans une histoire, dans laquelle un homme à la recherche de sa femme, qui tous deux prit d’une maladie les rendant accroc au sang humain, va se retrouver dans une petite ville et va s’en suivre un bain de sang, dans le but d’aider un ado, et surtout, pour éradiquer la maladie. S’il n’est pas aussi bon que je l’espérais, The Stranger est tout de même un intéressant film abordant le vampirisme. Les acteurs sont plutôt bon. Dommage, que Lorenza Izzo soit limitée à un petite rôlee de cinq minutes Sinon, il y a quelques bonnes scènes bien sanglantes. Et, bien qu’n peu long par moments, malgré ses petits 92 minutes, le film se regarde avec


How To Make Love Like An Englisman de Tom Vaughan - 4/20

Pas grand chose à dire sur ce film! Certes, je n’en attendais rien. Mais, quand même, j’avais espoir qu’avec Pierce Brosnan, Jessica Alba et Salma Hayek, le film serait quand même sympa. Malheureusement, leur carrière, à tous trois, n’a rien d’exceptionnel ces temps-ci. How To Make Love Like An Englisman est une comédie romantique classique, sans humour et sans surprise. Le seul élément marquant de ce film, c’est la scène, où l’on peut admirer le magnifique postérieur nu de Salma Hayek.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Jeu 22 Oct 2015 - 19:40

Rumble in the Bronx de Stanley Tong - 17/20

Malgré que ce soit la version internationale, réduite d’une dizaine de minutes, Rumble in the Bronx reste une très bonne comédie d’action. Un des premiers gros succès américain de Jackie Chan! D’ailleurs, ce dernier est au sommet de sa forme. Ses cascades sont extra, tout comme ses scènes de baston. Le tout est bien rythmé. L’histoire est assez simpliste, mais tout de même bien le fun. Rumble in the Bronx est un film qui plaira clairement à tous les fans de l’acteur. Un plaisir de le voir et le revoir!


First Strike de Stanley Tong - 18/20

First Strike fait partie de la grande famille de la saga Police Story. Dans ce film-ci, le personnage de Jackie Chan travaille avec la CIA et le KGB, dans le but d’empêcher une transaction d’une ogive nucléaire impliquant la mafia russe et un espion chinois. Le rythme du film est effréné. Les scènes d’action sont nombreuses et vraiment nice. On a droit à de très bon gags. Bref, une très bonne comédie d’action!


Edward Scissorhands de Tim Burton - 20/20

Un incontournable de Tim Burton! Un magnifique conte macabre! Un magnifique visuel! Une histoire prenante! Un humour noir délicieux! Un Johnny Deep mémorable!


Spartacus de Stanley Kubrick - 15/20

Je découvre pour la toute première fois, le Spartacus de Stanley Kubrick. Le plus long-métrage du réalisateur, plus de trois heures. D’ailleurs, les huit premières minutes ne sont que musique. Ce qui peut se révéler assez long. Ensuite, on fait la rencontre de Spartacus le Thrace. La première heure se concentre sur Spartacus dans un ludus, contraint de s’entraîner pour devenir un gladiateur. Et, la suite se veut la révolte des gladiateurs contre Rome. Pour ceux qui ont vu la série de Steven S. DeKnight trouveront ce film très soft, autant niveau violence que sexe. Évidemment, l’époque de la création du film et de la série n’est pas la même. Sinon, Kirk Douglas est très bon dans le rôle-titre. La reconstitution historique est assez réussie. Le film m’a bien plu dans l’ensemble, malgré quelques longueurs et une histoire plutôt moyenne au final. Ainsi, ce n’est pas le meilleur des péplum, ni le meilleur film de Kubrick. D’ailleurs, au vu de ce que le réalisateur nous offrira par après, Spartacus fait comme bizarre dans sa filmographie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Dim 25 Oct 2015 - 22:33

Dope de Rick Famuyiwa - 16/20

Rappelant le Boyz n the Hood de John Singleton, Dope nous fait suivre trois lycéens, adepte du hip-hop et fringues des années 90 et vivant dans quartier pauvre de Los Angeles. Ceux-ci vont se retrouver mêlés à une histoire de drogues sans le vouloir. L’histoire est vraiment sympa, bien que la première partie m’aie davantage plu que la seconde. Shameik Moore, avec ses deux comparses Kiersey Clemons et Ashton Moio, forment un très bon trio, attachant et amusant. La bande son est très bonne.


Kiss The Girls de Gary Fleder - 19/20

Meilleur film de son réalisateur, Kiss The Girls peut facilement se classer aux côtés des excellents thriller, que sont Seven et The Silence of the Lambs. Adaptation d’un roman de James Patterson, Kiss The Girls nous plonge dans une chasse au tueur en série, après que la nièce du personnage principale ait disparue et qu’une autre victime ait réussie à s’échapper. Morgan Freeman est époustouflant dans ce film, interprétant Alex Cross. Il est merveilleusement secondé par Ashley Judd, ainsi que d’autres stars. Le suspense augmente plus le film avance. Le film est assez sombre. Et, les retournements de situations sont plutôt nombreux. Voilà un film que j’ai vu une panoplie de fois, et que j’aime toujours autant revoir.


Along Came A Spider de Lee Tamahori - 17/20

Morgan Freeman reprend son rôle d’Alex Cross, dans cette nouvelle adaptation d’un roman de James Patterson, avec cette fois-ci Monica Potter à ses côtés. Dans Along Came A Spider, ce n’est pas un tueur en série qu’ils traquent, mais plutôt le kidnappeur d’une fillette, qui a un plan bien précis en tête. L’intrigue est bien ficelée. Alex Cross démontre toujours son brio. Il y a pas mal d’action, et les rebondissements sont assez nombreux, surtout dans le dernier droit. Si, Along Came A Spider est un bon thriller, il ne surpasse évidemment pas Kiss The Girls, la pochette blu-ray disant le contraire.


Hard Target de John Woo - 18/20

Avec Face/Off et Broken Arrow, Hard Target fait sans-contredit partie des films, que John Woo a réussit au cours de son séjour aux États-Unis. Réunissant à l’écran Jean-Claude Van Damme et Lance Henriksen, Hard Target se veut un très bon film de chasse à l’homme. Les scènes d’action sont très bien mise en scène, violente et explosive. On reconnaît sans mal la patte de John Woo. JCVD est en pleine forme, tandis que Lance Henriksen joue merveilleusement bien les vilains. Autant pour les amateurs de John Woo que JCVD, Hard Target vaut vraiment le coup d’être vu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Jeu 29 Oct 2015 - 16:00

The Brood de David Cronenberg - 17/20

C’est mon premier visionnement de The Brood, l’un des premiers long-métrage de David Cronenberg. Certes, j’ai eu un peu de misère à embarqué dans le film au début, mais après, j’étais totalement captivé et intrigué. C’est un très bon film. The Brood est plutôt lent dans son rythme, et un peu long par moments. Mais, il se rattrape sur divers autres aspects. Il fout assez la trouille. Les scènes de meurtres sont merveilleusement bien orchestrés et brutales. On entretient bien le mystère autour des enfants difformes. Le dernier quart-d’heure est juste trop flippant, avec tous ses enfants et le personnage de Nola. L’histoire est très intéressante, avec toujours des thèmes très cronenbergien. Pour tous ceux qui apprécient les oeuvres de David Cronenberg, The Brood vaut vraiment le coup d’être vu. Et, un nouveau visionnement de ma part, me le ferez sûrement encore plus aimer.


Bridge of Spies de Steven Spielberg - 18/20

Grand fan de Steven Spielberg, c’est le tout premier film du réalisateur, que je vois au cinéma. Ainsi, sa dernière oeuvre se veut un drame biographique d’espionnage, qui nous plonge en pleine guerre froide, où un avocat se retrouve à défendre un espion russe devant la justice américaine, pour ensuite tenter de négocier son échange avec la Russie et la République de l’Allemand de l’Est, contre un pilote de l’armée et un étudiant américain. Co-scénarisé par les frères Coen et un certain Matt Charman, l’histoire de Bridge of Spies nous tient assez bien captivé, malgré quelques petites longueurs de rien. Les dialogues sont excellents et nombreux. Tom Hanks est toujours aussi fabuleux. Mais, je dois avouer, que Mark Rylance, l’espion russe Rudolf Abel, vole la vedette à chacune de ses présences. Niveau réalisation, il n’y a rien à redire. Steven Spielberg maîtrise totalement. La reconstitution d’époque est très réussie, entre autre la seconde moitié du film se déroulant en Allemagne, avec la construction du mur de Berlin. Au final, bien que la guerre froide soit un enjeu important, tout comme l’histoire des espions, Bridge of Spies se veut plus un film sur le brio de négociateur de James B. Donovan.


The Gift de Joel Edgerton - 8/20

Film vu et revu, donc somme toute assez prévisible! Un couple emménage dans une nouvelle maison! Un voisin, dans ce cas-ci un vieil ami du mari, commence à les harceler. La tension grimpe. La chicane pogne dans le couple. Des secrets du passé refont surface. Et, quelques retournements de situation dans le final! Sans quelques scènes avec un bon suspense et un bon jeu du trio (Jason Bateman/Joel Edgerton/Rebecca Hall), ce film aurait été un véritable navet. Mais là, c’est un petit thriller sympa sans plus.


Escape from Alcatraz de Don Siegel - 18/20

Un classique du cinéma! Inspiré d’un fait réel, Escape from Alcatraz parle de la planification et de l’évasion de quatre prisonniers de la célèbre prison, le tout ayant eu lieu en 1962. Clint Eastwood est excellent dans le rôle principal. Il est aussi très bien entouré. Les personnages sont très attachant. Le suspense est bien entretenu. Bref, un très bon film de prison, mais surtout d’évasion!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Lun 2 Nov 2015 - 4:53

Minions de Kyle Balda & Pierre Coffin - 16/20

Préquel au film Despicable Me, Minions nous fait découvrir la vie des Minions, avant que ceux-ci rencontrent Gru. Perso, j’ai trouvé le film assez bon. Je m’attendais vraiment à pire, selon les critiques lues ici et là. Certes, il est un peu plus enfantin que les deux Despicable Me, mais il reste très le fun à voir. L’histoire est très sympa. Stuart, Kevin et Bob sont toujours aussi attachant. Il y a de bons gags, en particulier ceux en début de film avec les divers moments de l’histoire de l’humanité. Sincèrement, je n’ai jamais été très film d’animation, mais cette saga me plaît beaucoup.


Self/less de Tarsem Singh - 14/20

J’ai toujours apprécié le cinéma de Tarsem Singh, surtout The Cell et Immortals. Pour son nouveau film, il a décidé d’adapter le scénario des frères Pastor (Carriers), et ainsi, nous offrir un thriller de science-fiction abordant la vie et la mort, à travers un homme plutôt âgé sur le point de mourir et se voyant offrir la chance d’une vie éternelle, en transférant son esprit dans un corps plus jeune. Le concept de ce film est intéressant! Les rebondissements se multiplient, et on nous tient plutôt bien en haleine. L’action ne manque pas. Les acteurs sont assez convaincant. Par contre, l’histoire, plus elle l’avance, plus elle finit par être poussive et prévisible. D’ailleurs, le final surprend guère. Au final, Self/less est un bon petit thriller, avec des idées intéressantes, mais rien de mémorable.


Entourage: The Movie de Doug Ellin - 18/20

Pour notre, ou plutôt, mon, plus grand plaisir, Vince, Eric, Johnny, Drama et Ari sont de retour, avec tous leurs amis. Si, j’étais quelques peu craintif du résultat de ce film, j’ai finalement grave kiffé. C’est du pur Entourage! L’ambiance générale de la série y est bien présente, sexe, fête et star-système. Les acteurs sont toujours aussi sensas. Comme pour la série, les guest stars sont très nombreuses. D’ailleurs, on dirait qu’Hollywood complet est dans ce film. Sinon, le film reprend quelques mois après la fin de la série. Les choses ont légèrement changées, depuis le dernier épisode de la série. Mais, l’essentiel de ce long-métrage va tourner autour de Vince réalisant son tout premier film, ‘Hyde’ et de la bataille d’Ari contre un jeune riche texans, ce dernier voulant ruiner le film. Et, les diverses intrigues secondaires m’ont bien plu aussi, Bref, pour moi, Entourage: The Movie est une jolie réussite. Une conclusion définitive à la série!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Jeu 5 Nov 2015 - 16:22

Fantastic Four de Josh Trank - 17/20

On peut reprocher le non-respect de certains éléments du comics et de la longue attente, avant de voir Reid, Ben, Johnny et Sue passer à l’action, mais je ne comprends pas le flop de cette nouvelle adaptation. Les acteurs font bien leur job, avec Miles Teller, Kate Mara, Jamie Bell, Michael B. Jordan et Toby Kebell. Le scénario prend bien le temps de développer ses personnages et son histoire. Les scènes d’action sont assez réussies. La manière, dont nos héros, devienne les Quatre Fantastiques est plutôt nice. Mais, évidemment, dès le moment où nos héros sont transformés, on sent un changement de ton et on tente d’accélérer le tout, pour offrir plus de scènes d’action. Malheureusement, c’est plutôt mal exploité. Le retour de Victor en Dr. Doom et son affrontement avec les Quatre Fantastiques est trop rapidement expédié. Le film aurait dû durer un bon 35-45 minutes de plus. Une fois de plus, un différend entre le réalisateur et le studio est venu nuire à cette adaptation. Malgré tout, cette adaptation est pour moi, de loin supérieur à ce que Tim Story nous a offert en 2005 et 2007. Et, pour comparer à un autre film de super-héros sorti cette année, Fantastic Four n’a pas grand chose à envier à Ant-Man.


The Editor d’Adam Brooks & Matthew Kennedy - 16/20

Cette comédie d’horreur canadienne se veut un joli hommage au style italien, le giallo. Tourné avec un budget avoisinant les 130 000$, le duo Adam Brooks & Matthew Kennedy nous livre un assez bon film, dans lequel des membres du casting d’un film sont sauvagement assassiné, tandis que son monteur se retrouve soupçonné de ses crimes. Sans être un chef-d’oeuvre, The Editor est un film, qui m’a bien plu. Le visuel se veut vraiment intéressant, rappelant celui d’Argento. Les meurtres sont bien sanglants, parfois même très gore, avec des effets très réussis. La nudité est omniprésente. Ce qui peut plaire à certains, et déplaire à d’autres. Niveau humour, on accroche ou pas. L’histoire est pas mal, avec ce mélange d’enquête, de meurtres, de tournage de film et de nombreux rebondissements. Mais, par moments, j’étais un peu perdu, dû à des segments difficiles suivre. À part ça, les acteurs font assez bien leur job. Je suis bien content, du peu de scènes de l’actrice Paz de la Huerta. La musique est vraiment très bonne, donnant une ambiance plus angoissante au film. Et, j’ai beaucoup aimé la réalisation de Brooks et Kennedy, qui offre des scènes vraiment nice, ainsi que des plans très originaux. Au final, The Editor, un film que j’avais hâte de voir, vaut vraiment la peine d’être vu.


Bordello of Blood de Gilbert Adler - 14/20

Second film issu de la série Tales from the Crypt, Bordello of Blood nous plonge dans une histoire de vampires à la fois drôle, très violente et sexy. L’histoire n’est pas trop mal, avec une jeune femme faisant appel à un ami pour retrouver le frère de celle-ci, qui a malheureusement mis les pieds au mauvais endroit, un bordel rempli de vampires, et surtout, de la Reine des Vampires, Lilith. Malgré sa courte durée (86 minutes), j’ai trouvé le film quelques peu ennuyeux par moments. Par contre, les vingt dernières minutes rattrapent le tout, avec des moments amusants, des dialogues succulents et un joli carnage, dont les effets sont vraiment réussis et nice. Aussi, le casting m’a bien plu, avec Erika Eleniak (star dans Baywatch), Angie Everhart (une habituée des films érotiques), Chris Sarandon (le Jerry Dendrige de Fright Night), Corey Feldman (The Lost Boys) et Dennis Miller. Bien que ce film s’adresse avant tout aux fans de la série Tales from the Crypt, il vaut quand même le coup d’être vu. Une bonne petite comédie d’horreur érotique!


Demon Knight de Ernest R. Dickerson - 18/20

Il était vraiment loin dans mes souvenirs, ce Demon Knight. Et, ça été un vrai régal le revoir. L’histoire porte sur un homme, ainsi que des clients du motel où l’action se déroule, tentant d’empêcher un démon de prendre possession d’une croix magique. Le film démarre sur les chapeaux de roues, pour maintenir un très bon rythme jusqu’à la fin. Il y a beaucoup d’action, avec des scènes bien gores. Trop fort, la scène d’arrachage de bras! Une scène parmi tant d’autres! Le casting est vraiment nice, avec la présence de William Sadler, Billy Zane, Jada Pinkett Smith et CCH Pounder. L’humour y est vraiment délicieux. Les créatures sont bien faites. Au final, Demon Knight est un très bon conte de la crypte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Lun 9 Nov 2015 - 2:10

Trainwreck de Judd Apatow - 8/20

Trainwreck est un de ses films, qui a connu un assez bon succès niveau box-office et critique. C’est d’ailleurs la raison pourquoi j’ai voulut le voir. Sans ça, je ne l’aurais pas vu, car je n’ai jamais été un grand fan du Judd Apatow réalisateur, et Amy Schumer, scénariste et actrice du film, me laissait de marbre. Donc, j’ai vu Trainwreck, et, bah…c’est une comédie romantique assez quelconque. L’histoire n’apporte rien de bien nouveau. Les acteurs sont couci-couça. Ceux qui sortent le plus du lot sont totalement inattendus, avec John Cena et LeBron James. Niveau humour, je n’ai pas trop accroché aux gags de ce film. Le segment le plus drôle provient d’une scène au cinéma avec le perso de John Cena et celui d’ Amy Schumer. Et, une fois de plus, Judd Apatow nous offre un film beaucoup trop long, qui, dans sa version non-censurée, avoisine les 130 minutes. Au final, rien d’extra du côté de Trainwreck! On dirait, qu’Amy Schumer a tentée d’être aussi brillante que Lena Dunham avec son Girls, mais a finalement tombée dans le classicisme du genre.


Southpaw d’Antoine Fuqua - 18/20

Antoine Fuqua à la réalisation et Kurt Sutter au scénario nous offre un nouveau drame de boxe. Avec un Jake Gyllenhall toujours aussi sensationnel, et d’excellents acteurs secondaires, que sont Rachel McAdams, Forest Whitaker et Curtis Jackson, Southpaw raconte la déchéance d’un champion du monde, suite à la mort de sa femme, avant de se reprendre en main, pour récupérer sa fille et remonter sur le ring. Comme il a su si bien le faire dans sa série Sons of Anarchy, Kurt Sutter sait comment torturer ses personnages et rendre l’histoire des plus prenante. Certes, on pourrait reprocher le classique de l’histoire, mas le tout est quand même très bien traité. À ça, on ajoute l’excellent travail d’Eminem, ainsi que du défunt James Horner, pour nous offrir une géniale trame sonore. Ainsi donc, Southpaw est un très bon film et vaut le visionnement, pour les amateurs de drame et de boxe.


Tale of Tales de Matteo Garrone - 17/20

Réunissant à l’écran entre autre Salma Hayek, Vincent Cassel et Toby Jones, Matteo Garrone, réalisateur et co-scénariste, nous entraîne dans trois étranges contes, celle d’une Reine obsédée par son fils, un Roi excentrique et libertin, et un Roi captivé par une étrange bestiole plus que sa fille. Perso, j’ai trouvé ce film vraiment bon. Les décors et les costumes sont somptueux. Les trois histoires sont très originales et captivantes. On est loin des petites contes pour enfants. L’ambiance de ceux-ci est bien sombre. De plus, certaines scènes sont assez violentes. À part ça, les acteurs jouent tous très bien leur rôle. Et, les créatures sont très bien faites.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   Jeu 12 Nov 2015 - 18:26

Revu:

Zombieland de Ruben Fleischer - 19/20

Un vrai régal de revoir Zombieland! Quelle excellente comédie d’horreur! Un road movie avec des zombies! Les gags sont vraiment très drôle. Il y a des idées totalement géniales. Les acteurs sont vraiment extra. Les zombies foutent la trouille. Les scènes gores sont très nombreuses. Les flash-backs permettent de développer l’histoire avec brio. Bref, c’est un 88 minutes qui passe extrêmement vite, tellement le film est bon.


Mulholland Dr. de David Lynch - 18/20

Je n’ai jamais été le plus grand fan de ce réalisateur. Mais, j’admets, que ses films ont quelque chose de bien particulier, les rendant unique et fascinant. J’ai dû voir Mulholland Dr. deux fois, avant ce visionnement et j’avais plutôt bien apprécié. Et, le revoir, ça m’a permis, une fois de plus, de le trouver encore très bon. Un film très intrigant, intense, dramatique et par moments, violent et drôle! Dans Mulholland Dr., on suit une jeune femme tentant de devenir actrice à Los Angeles, et qui va se retrouver à aider une femme, qui a perdue la mémoire après un accident de voiture. En parallèle, on découvre un milieu sombre du showbizz. Mais, plus le film avance, plus on se demande, est-ce la réalité ou un rêve? Naomi Watts et Laura Harring sont fabuleuses dans leur rôle.


The Fifth Element de Luc Besson - 18/20

Certainement le dernier bon film que Luc Besson a réalisé, avant de finir par nous offrir des oeuvres assez banales. Malgré que j’ai toujours bien aimé son Joan of Arc, réalisé après celui-ci. The Fifth Element est un space opera très original, très coloré et avec de bonnes idées, qui met en scène un chauffeur de taxi se retrouvant à aider une jeune femme dans le but de sauver l’humanité. Bruce Willis, Milla Jovovich, Ian Holm, Gary Oldman et Chris Tucker sont sensas dans leur rôle respectif. Le rythme du film est soutenu. Il y a beaucoup d’humour. Les effets visuels sont assez bien réussis, tout comme les diverses créatures. Et, ça ne manque pas d’action. Au final, le réalisateur livre ici un très bon film de science-fiction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derniers Visionnages...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derniers Visionnages...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 37, 38, 39
 Sujets similaires
-
» Vos derniers visionnages DVD & HD-DVD !!!
» Détectives des profondeurs, les derniers instants du Titanic
» Vos derniers achats LCD, Plasma, LED, Vidéoprojecteur, Matériel Home Cinéma...
» Les Derniers Jours d'un immortel de Bonneval et Vehlmann
» Les derniers métros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -1 : RESSOURCES INHUMAINES :: Salle de Pause-
Sauter vers: