ZONE 51


BIENVENUE DANS LA ZONE 51 !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ferrata (Vertige)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Ferrata (Vertige)   Lun 29 Juin 2009 - 20:05


FERRATA
(Vertige — 2008)



INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Réalisé par Abel Ferry
Écrit par Johanne Bernard & Louis-Paul Desanges
Musique de Jean-Pierre Taïeb
Avec Fanny Vallette, Raphaël Lenglet, Johan Libéreau, Maud Wyler, Nicolas Giraud, Justin Blanckaert

Les films d’horreur français de facture honnête se font tellement rares que lorsqu’on tombe sur un survival inspiré et convenable, on ne peut le laisser de côté. Exploitant avec fraîcheur et ingéniosité la peur du vide, Ferrata — stupidement retitré Vertige pour attirer un public plus large (un comble quand on sait que l’escalade n’occupe que la moitié de l’œuvre) — nous fait partager le calvaire de cinq amis partis en randonnée dans les montagnes de la Croatie. Très vite, le groupe est confronté à la précarité du parcours et doit traverser de dures épreuves pour continuer à avancer. Mais le danger de la via ferrata qu’ils arpentent est-il naturel ou a-t-il été provoqué par la main de l’homme ?

Sorte de contrepoint au Descent de Neil Marshall, le Ferrata d’Abel Ferry part d’un thriller en hautes montagnes pour virer progressivement vers le survival et le film d’horreur à part entière. Un ouvrage en deux parties bien distinctes, en somme, révélant bien des imperfections mais aussi beaucoup de qualités.
Ainsi, si la première moitié de Ferrata pâtit de quelques (légères) redondances, elle transmet sans mal au spectateur le malaise ressenti par les protagonistes et la menace permanente que les montagnes constituent.

D’une part, grâce à la rigueur du scénario, qui s’abstient de tout lieu commun, de tout illogisme et de toute facilité, tant au niveau de l’histoire qu’au niveau du traitement des personnages (un point soutenu par la performance naturelle et convaincante des comédiens, en particulier celle de Fanny Vallette et Raphaël Lenglet). Et ce, même si le rôle de Chloé lorgne parfois du côté du cliché : l’infirmière torturée par un souvenir douloureux, qui devient objet de tension sexuelle entre son ex et son nouveau petit ami — était-ce bien inutile qu’elle se trimballe en décolleté plongeant tout du long pour souligner cette tension ? Je n’en suis pas certain.

D’autre part, grâce à la maîtrise d’image d’Abel Ferry et à l’audace de l’équipe technique. Aux possibilités de tourner en studio et en numérique (une méthode moins onéreuse et plus confortable vu les exigences liées au scénario), les responsables préfèrent un tournage exclusivement en 35mm et en décors extérieurs (et quels extérieurs !). Une décision périlleuse mais qui a porté ses fruits puisque Ferrata gagne immédiatement en authenticité (la peur du vide est palpable) et le résultat force d’emblée notre reconnaissance — bien que cette première partie soit loin de nous époustoufler.

D’autant que la seconde moitié de l’œuvre vient freiner un peu plus notre enthousiasme. Si les scènes horrifiques fonctionnent à merveille sur le public, le manque de charisme, de profondeur et de personnalité de l’antagoniste rendent ce dernier rarement effrayant, souvent inoffensif et un brin stéréotypé (en gros, Anton n’est qu’un croisement bâtard entre Leatherface, le Michael Myers du remake d’Halloween et les cannibales de La Colline a des Yeux version Aja).
Une absence d’originalité qui se retrouve également dans le développement du récit, la fraîcheur de la première partie cédant la place à un survival efficace mais finalement très classique. Segment dans lequel les protagonistes sont traqués, capturés, torturés avant de s’échapper et de confronter une dernière fois le vilain de l’histoire ; et dans lequel la scream-queen fragile se transforme inévitablement en héroïne vengeresse.

Ferrata se clôt donc sur une trame somme toute banale, déjà vue et revue, qui s’adjoint de surcroît d’une bande-son tout aussi convenue (quoique recevable) et des quelques simplicités et absurdités que l’ouvrage avait su éviter jusque là (Chloé, assommant son assaillant sans jamais se faire mal, ou abandonnant son couteau pour le laisser à la portée du tueur). Perfectible, le métrage d’Abel Ferry ne correspond pas encore au film d’horreur français espéré mais force est d’admettre que le genre local s’améliore au fil des prises. La prochaine sera peut-être la bonne...



NOTE : 14/20

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).


Dernière édition par ArPaNet le Lun 29 Juin 2009 - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Mulder
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 1008
Age : 25
Localisation : Québec
Film de genre favori : Psycho
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Lun 29 Juin 2009 - 22:01

En tout cas tu semble avoir trouvé ton conble ou presque ! Very Happy

Sinon merci pour la critique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-francaise.forumactif.com/
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Lun 29 Juin 2009 - 22:17

Mulder a écrit:
Sinon merci pour la critique !

De rien.

Pour te répondre, je ne peux pas dire que j'y ai trouvé mon compte. J'ai quand même été déçu et je n'ai pas réussi à rentrer vraiment dans le film. Ceci dit, Ferrata s'avère un peu au-dessus de la moyenne et donne bon espoir pour la suite du cinéma de genre français. Il reste du chemin à parcourir, en somme.

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Loubnaa
Super Soldat
Super Soldat
avatar

Féminin Nombre de messages : 484
Age : 30
Film de genre favori : * Scream
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Jeu 5 Nov 2009 - 8:36

J'ai bien aimé "Vertige". En fait j'ai preferé la premiere partie (quand le pont d'effondre ! Waouh quelle scène !) que la seconde. Bizarement j'ai trouvé que cette derniere manquait d'intensité. On est sur le qui-vive pendant les 30 permieres minutes et ca disparait peu à peu une fois qu'Anton arrive.

J'ai aprecier les personnages, tous vrais et on s'attache assez facilement (d'habitude j'ai du mal avec un film francais à m'attacher au personnage souvent depressif et insupportable). Un point fort pour les 2 actrices qui m'ont impressionée, leurs personnages respirent le "vrai". Un point faible pour "Loïc", le petit copain de Chloé, assez insupportable avec ses crises de colère. Même l'acteur qui l'interpete ne se donne pas à fond.

Pour Anton, Arpanet tu as raison, c'est un mélange de plusieurs boogeyman de genre (j'irais même rajouter les cannibales de Wrong Turn pour la ressemblance de leurs cabane) et il n'est pas assez charismatique. Ses apparitions à l'écran ne sont pas assez spectaculaire et ne file pas la frousse. J'ai cependant adoré le passage Anton vs Karine (avec les photos), vraiment bien trouvé et assez epeurant. J'ai trouvé dans cette scène l'intensité, le suspense et l'horreur qu'il manque par la suite.

Au final ce n'est pas le film de genre de l'année, mais un très bon film d'horreur français, bien au dessus de la moyenne (j'ai commencé à visionné Humains et je n'ai vraiment pas envi de le finir ...) Vertige : 12/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Jeu 5 Nov 2009 - 20:05

Loubnaa a écrit:
(j'ai commencé à visionné Humains et je n'ai vraiment pas envi de le finir ...)

Humains a reçu de très mauvaises critiques, même de la part de la presse de genre. Donc ne t'attend pas à un super spectacle. Smile

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Jeu 29 Juil 2010 - 5:14

Vertige d’Abel Ferry - 17/20

Alors que je m’attendais à un film vraiment très moyen, Vertige m’a grandement surpris. Certes, la deuxième partie n’est qu’un survival classique, qui est tout de même très freakant et bien rythmée. Mais, la première partie est vraiment géniale. La tension monte crescendo. Et, on ne sait, à quoi s’attendre. De plus, la réalisation d’Abel Ferry, très souvent caméra à l’épaule ou à la première personne, fait en sorte de nous offrir des scènes des plus intenses. À tout ça, on ajoute la très bonne performance des cinq principaux protagonistes (Fanny Valette, Johan Libéreau, Raphaël Lenglet, Nicolas Giraud, Maud Wyler), de magnifiques paysages des Alpes et des Pyrénées, ainsi qu’une très bonne trame sonore. Bref, pour moi, Vertige est une très bonne surprise, qui a été un régal à visionner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Jeu 29 Juil 2010 - 21:38

John Doggett a écrit:
on ajoute la très bonne performance des cinq principaux protagonistes (Fanny Valette, Johan Libéreau, Raphaël Lenglet, Nicolas Giraud, Maud Wyler)

Justement, je trouvais que leur jeu n'était pas génial et qu'ils jouaient parfois faux...

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).


Dernière édition par ArPaNet le Ven 30 Juil 2010 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
John Doggett
Extraterrestre Subalterne
Extraterrestre Subalterne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Ven 30 Juil 2010 - 0:58

ArPaNet a écrit:
Babysitter Wanted de Jonas Barnes & Michael Manasseri : 9/20
Bon, Babysitter Wanted n'est pas horrible du point de vue du scénario et de la réalisation. Mais force est d'admettre que le tout ne vole pas très haut, que ce soit en terme d'originalité (mise en scène dépersonnalisée, récit ultra classique) ou que ce soit en terme de cohérence narrative (quand vont-ils arrêter de recourir à des clichés éculés et navrants au lieu de faire agir leurs protagonistes comme de vrais êtres humains ?!). Néanmoins, Babysitter Wanted arrive à instaurer une ambiance inquiétante au cours de sa première partie.

Je crois, que tu t'es trompé de topic.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Zonard
Extraterrestre en Chef
Extraterrestre en Chef
avatar

Masculin Nombre de messages : 4286
Age : 30
Localisation : Roswell
Film de genre favori : The X-Files : Combattre Le Futur
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   Ven 30 Juil 2010 - 19:46

John Doggett a écrit:
Je crois, que tu t'es trompé de topic.

Ouh putain, j'en tiens une couche moi ! Faut vraiment que je dorme ! Laughing

_________________
Découvrez mes courts-métrages : DUEL SUR LES RIVES DE LA MAULDRE (western) ; DES MACHINES ET DES HOMMES (SF) ; L'AVENTURE SENSATIONNELLE D'UN TABOURET TOUT À FAIT ORDINAIRE (absurde) ; UNE HISTOIRE SANS DÉBUT (absurde) ; OUVERTURE FACILE (comédie) ; LAMENTATIONS (thriller).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone51.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferrata (Vertige)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferrata (Vertige)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vertige Altitude
» Vertige
» ¤ Partenariat n°135 : VERTIGE (TOME 2) offert par Damné le site
» Peinture 3 D : le vertige
» Sombre vertige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZONE 51 :: NIVEAU -2 : BASE DE DONNÉES EXTRATERRESTRE :: Musée des Horreurs-
Sauter vers: